Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Mer Mai 23, 2018 4:19 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Fév 04, 2006 11:08 am 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Citation:
résultat, sur le long terme, il s'est bien fait avoir...

hum, pas tellement ; il y a eu un moment tout le monde s'est dit qu'ilé tait foutu, mais il a été réélu avec plus de voix qu'à son premier mandat :lol: Sa côte a bien grimpée pour la guerre en Irak, et ceux qui l'aimaient l'on encore plus aimé, alors que ceux qui le détestaient l'on encore plus haï :mrgreen:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 06, 2006 4:38 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
J'ai découvert qu'il y a des gens qui pensaient comme moi (les cons ! :mrgreen: )

Cette idée qu'il faut optimiser les rapports entre individus pour améliorer disons la jauge bonheur de chacun, ça s'appelle l'utilitarisme, et c'est la doctrine dominante dans le monde anglo-saxon depuis avant Rousseau. :mrgreen:


On peut y voir une volonté froide, une implacable mathématique... comme a failli le faire mon prof de philo avant que je lui ouvre les yeux. :mrgreen:

En fait, apparemment (mais je n'ai pas approfondi mes recherches), l'américain Rawls, dans les années 70, aurait déjà tenté un rapprochement entre cette concéption et la conception républicaine (la conception républicaine, c'est celle qui dit que l'homme a une propension naturelle a s'occuper des affaires politiques, qui parle d'intérêt général...), et bizarrement on ne le redécouvre que depuis peu...
Il y en a un autre (dont le nom m'échappe), un peu avant, qui essayait d'expliquer pourquoi, avec une optique utilitaire, on en arrivait quand même à souhaiter une société d'entraide et non de compétition... apparemment, son truc était très abstrait, je sais pas pourquoi parce que ça me paraît évident... m'enfin...


Enfin bon, tout ça pour dire :

J'ai réfléchi justement sur la conception républicaine (l'homme conscient de l'intérêt général).
Cette conception est, il me semble, fausse, dans le même genre que la phrase "les oiseaux volent".
Je m'explique.

C'est en fait une sorte de simplification, un modèle mental qui forcément, simplifié, est dans le fond faux, mais qui permet d'agir dans la vie de tous les jours au mieux...
"Les oiseaux volent" : c'est faux, suffit de voir les autruches, les manchos, les kiwis... ceci dit, si on vous parle d'oiseau, vous allez imaginer un modèle, une image mentale d'oiseau, qui la plupart du temps suffira largement à votre compréhension.


Ben l'intérêt général, c'est pareil.
Ça n'existe pas Je sais faire des Ç majuscule ! :shock: :mrgreen: : il y a une somme d'intérêts individuels, mais pas d'entité supérieur qui aurait pour but de survivre ou de conquérir le monde (état, société, etc...).
Mais, si on pose ceci, il y a fort à parier que bon nombre d'imbéciles, en tout cas de personnes qui ne se poseront pas de questions, en déduiront qu'il faut nécésairement s'occuper de son intérêt propre... mais le fait est que si l'intérêt général n'existe pas, un intérêt individuel seul... n'existe pas non plus !
Il faut donc réfléchir sur la somme des intérêts individuels... c'est-à-dire sur le long terme, à grande échelle, etc, je ne reviens pas sur des trucs que j'ai déjà exposé (sauf s'il y a des questions, bien sûr :wink: ).
Mais comme beaucoup se tromperaient, ben... on simplifie avec un intérêt général...


En fait, il en est de même, je pense, pour bon nombre de valeurs dans ce genre... :roll:

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 06, 2006 4:57 pm 
Hors ligne
Spéssialist ortografik
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Aoû 12, 2004 7:11 pm
Messages: 1504
Localisation: À l'écoute du conseil
Ben, en fait l'intérêt général c'est ni plus, ni moins, que la somme algébrique de tous les intérêts individuels.
On en conclut que celui qui s'occupe de l'intérêt général, s'occupe d'abord de son intérêt particulier (ce qui se vérifie journellement en politique :mrgreen:

_________________
Image
Famille veut dire que personne ne doit être abandonné


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 06, 2006 5:06 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Citation:
Ben, en fait l'intérêt général c'est ni plus, ni moins, que la somme algébrique de tous les intérêts individuels.


Oui, mais on essaye souvent de nous faire croire que c'est une volonté transcendante, de sorte que tout le monde pourrait être malheureux pour que l'intérêt général soit respecté !
C'est en quelque sorte ce que prônait Machiavel, sauf que là l'intérêt général c'était la force de l'état, ou plus simplement, l'intérêt particulier du prince...

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 06, 2006 5:23 pm 
Hors ligne
Spéssialist ortografik
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Aoû 12, 2004 7:11 pm
Messages: 1504
Localisation: À l'écoute du conseil
Oui, mais l'intérêt général est contraire à une politique d'efficacité.
Une politique d'éfficacité se baserait sur le Taylorisme au détriment de la sécurité sociale.
L'efficacité, en politique, laisse plus de gens sur le carreau que n'en sauve.
La question devient : "Un résultat positif de la doctrine suivie vaut-il les sacrifices et sacrifiés qu'elle engendre ou vaut-il mieux être moins efficace et ramener tout le monde ?
On s'accordera à dire que, sur le court terme, la seconde option est préférable mais qu'en est-il du long terme?
Ceux qui tirent aujourd'hui, seront tirés demain. Et si la politique favorise ceux qui se font tirer, qui tirera la charette demain ?

_________________
Image
Famille veut dire que personne ne doit être abandonné


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 06, 2006 6:07 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Citation:
L'efficacité, en politique, laisse plus de gens sur le carreau que n'en sauve.


A ce que j'ai saisi, c'est justement pas efficace si l'on se place au niveau de chaque individu ; c'est juste bonnard pour le politique, et idée de compétition qui fait que lui va plus facilement passer qu'un autre n'ayant pas pour but sa seule fortune personelle (selon la théorie pépèrienne, j'ai quelques doutes là dessus concernant la politique :roll: )

Citation:
"Un résultat positif de la doctrine suivie vaut-il les sacrifices et sacrifiés qu'elle engendre ou vaut-il mieux être moins efficace et ramener tout le monde ?

Je pige pas très bien le sens de la phrase, mais il faut bien dire que travailler pour un tout au détriment des personnes qui en feront partie, c'est de la déraison :roll:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 06, 2006 8:04 pm 
Hors ligne
Spéssialist ortografik
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Aoû 12, 2004 7:11 pm
Messages: 1504
Localisation: À l'écoute du conseil
Citation:
Je pige pas très bien le sens de la phrase, mais il faut bien dire que travailler pour un tout au détriment des personnes qui en feront partie, c'est de la déraison

La vie est ainsi faite que ceux qui participent au dévéloppement aujourd'hui, participeront à son détriment demain.
Vaut-il mieux continuer d'avancer, en sachant que la pyramide des âges s'inverse et que la charge sociale s'accroît, ou stopper le mouvement et inverser la tendance avec les sacrifices, à court terme, que cela engendre et viser le redressement à long terme et les bénéfices que cela apportera.
L'explosion démographique des pays pauvres, en fournissant un marché énorme, est, à long terme, le germe qui causera la perte du système capitaliste. Dans un système clos (notre planète) l'accroissement de la population va rejoindre le "capital ressources disponibles". Et alors là....au revoir "intérêt général".
Il faut pas se tromper d'intérêt, dans l'intérêt des intéressés :mrgreen:

_________________
Image
Famille veut dire que personne ne doit être abandonné


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 06, 2006 8:07 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Citation:
Une politique d'éfficacité se baserait sur le Taylorisme au détriment de la sécurité sociale.



Arg !

Je ne parle pas de cette efficacité-là !

Effectivement, c'est plus ce que dit Julianos :
Citation:
A ce que j'ai saisi, c'est justement pas efficace si l'on se place au niveau de chaque individu

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com