Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Ven Déc 14, 2018 7:33 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juil 16, 2006 9:03 am 
Hors ligne
Adepte
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 02, 2006 8:28 am
Messages: 59
Localisation: paris
et voilà ... deux jours sans pouvoir se connecter et vous tartinez....


bon reprenons un peu.


Citation:
je dis pas que tu raconte n'importe quoi, hein



encore heureux sinon je te tournerais la peau des fesses vers nantes :wink: . (copyright de ma grand-mère sur l'expression)

pour éclaircir encore et toujours mes idées (la sauce blanche va devenir transparente à ce rythme là...) il faut admettre que vos arguments ont du poids. (surtout celui de julianos :

Citation:
Supporter d'abord l'humanité, puis d'autres sous groupes, si leurs actions n'entrent pas en contraditcion avec l'humanité



)

toutefois, les sous-groupes entrainent toujours des excès qui sans forcément me faire peur, me révoltent.

les communautés ouvertes je n'en connais que sur le net. en IRL, je n'en ai quasiment jamais rencontré (et je peux dire que j'ai cherché volontairement ou non). comprenez moi bien, on a pas mal bourlingué dans la famille, ne faisant des déménagements que de 400 km minimum. je n'ai donc que les attaches que j'ai décidé de me créer. mais quand, au bout de 8 ans de vie active dans un village vous êtes toujours l'étrangère, vous comprendrez que les communautés m'aient refroidie...

effectivement la patrie regroupe tout ce petit monde là. mais personnellement, si c'est pour que le lundi après la finale de coupe du monde on vous fasse passer en prioité à la boulangerie pour pouvoir continuer à parler avec les "copines, les vraies, celles qui sont là depuis 15 générations", je doute franchement de l'effet fédérateur.

maintenant il est vrai que je n'ai sans doute connu que les mauvais côtés. enfin en 24 ans soit j'ai la poisse, soit les communautés quelle qu'elles soient ne valent pas tripette. (et encore c'est méchant pour Tripette).

partant de ce principe, je dois dire que l'abolition de toute communauté ne me dérangerait pas trop :mrgreen:
que ce soit une assos, un village, une région, un pays et même l'univers.


j'ai le malheur de croire que l'humain vaut un peu plus que toutes les barrières psychologiques qu'il peut se mettre.

utopiste ? jusqu'au bout des ongles.

en même temps c'est aussi ce qui me permet d'avoir des copines qui vont à la messe tous les dimanche même si on refait le monde la veille à la vodka-pomme et que le vin de messe semble le seul remède à l'odeur de liche qui se dégage du rang du fond. c'est aussi ce qui me permet d'affirmer avec fierté que je crois en l'homme et que le monde ne peut aller qu'en s'améliorant.

et c'est surtout ce qui me permet de ne jamais désespérer. je pense que si je me cantonnais au pays, j'aurais depuis longtemps laché l'affaire et que je me serais payé un phare avec des pigeons voyageurs et une barque pour acheter la bouffe.


extrème ? à mort :mrgreen:

_________________
je ne suis pas sûre pour Dieu le père, mais je suis persuadée que le fils avait le sens de l'humour.

shikibulles de savon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juil 16, 2006 12:17 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Citation:
les sous-groupes entrainent toujours des excès


Toujours ? Que non...

Citation:
j'ai le malheur de croire que l'humain vaut un peu plus que toutes les barrières psychologiques qu'il peut se mettre.


Tu vois toutes les communautés comme des freins à l'épanouissement de l'individu, mais l'individu seul, ben... voilà quoi...
La communauté ne prend pas le contrôle de la personalité, on peut tout à fait croire en l'homme sans le vouloir associal.

Citation:
en même temps c'est aussi ce qui me permet d'avoir des copines qui vont à la messe tous les dimanche même si on refait le monde la veille à la vodka-pomme et que le vin de messe semble le seul remède à l'odeur de liche qui se dégage du rang du fond. c'est aussi ce qui me permet d'affirmer avec fierté que je crois en l'homme et que le monde ne peut aller qu'en s'améliorant.


Je pense qu'on est d'accord sur le fait que les communautés ne doivent pas enfermer, etc... le seul truc c'est que je ne suis pas d'accord avec la façon dont tu stigmatise les "excès", que tu les généralise.
Effectivement tous les gens qui vont à la messe ne restent pas entre eux, et ne sont pas des modèles de sobriété. Ça peut paraître évident, non ? :wink:

Citation:
effectivement la patrie regroupe tout ce petit monde là. mais personnellement, si c'est pour que le lundi après la finale de coupe du monde on vous fasse passer en prioité à la boulangerie pour pouvoir continuer à parler avec les "copines, les vraies, celles qui sont là depuis 15 générations", je doute franchement de l'effet fédérateur.


Il faut aussi admettre et tolérer que certaines personnes sont amis sans nous.
Quand je vois une mère qui offre une glace à son gosse, je ne m'offusque pas qu'elle ne m'en propose pas, si tu veux... c'est la même chose dans une moindre mesure...

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juil 16, 2006 12:42 pm 
Hors ligne
Adepte
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 02, 2006 8:28 am
Messages: 59
Localisation: paris
Citation:
Il faut aussi admettre et tolérer que certaines personnes sont amis sans nous



ce n'est pas ça (heureusement sinon je n'ai plus qu'à me pendre).

en gros on m'a servie avat les 5 personnes avant moi parce que "je n'étais au village que depuis 4 ans" et pas 15 générations.

leur conversation ne m'intéressait pas particulièrement, et je dois admettre que je n'y aurais pas prété attention si on m'avait dit "on discute entre nous" ça m'arrive au travail je m'excuse auprès du client en disant que ce sont des amis et c'est tout.

mais t'entendre dire que tu passes devant les autres parce que tu ne fais partie du village au bout de 4 ans de domiciliation dans ce village et autant de temps que viens dans cette boulangerie... ça m'a scotchée...

comme je l'ai précisé, en communauté , je n'ai jamais eu de très bonnes expériences, je dois sans doute trop en faire à ma tête. je respecte les règles mais je ne m'alliène pas en totalité, je garde ma libre pensée. peut être que ça gène...

_________________
je ne suis pas sûre pour Dieu le père, mais je suis persuadée que le fils avait le sens de l'humour.

shikibulles de savon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juil 16, 2006 4:36 pm 
Hors ligne
Pas à l'eau de rose

Inscription: Mar Mar 15, 2005 9:35 pm
Messages: 134
Localisation: Nantes
Citation:
les communautés ouvertes je n'en connais que sur le net. en IRL, je n'en ai quasiment jamais rencontré (et je peux dire que j'ai cherché volontairement ou non). comprenez moi bien, on a pas mal bourlingué dans la famille, ne faisant des déménagements que de 400 km minimum. je n'ai donc que les attaches que j'ai décidé de me créer. mais quand, au bout de 8 ans de vie active dans un village vous êtes toujours l'étrangère, vous comprendrez que les communautés m'aient refroidie...


Un village ne fait pas une comunauté shiki et je suis bien placer pour le savoir donc oui moi aussi je suis considéré comme l'étrangère dans mon village car mon papa n'est pas originaire de celui si . Pourtant moi j'y suis né ma mèere aussi ainsi que ses parents et ses grand parent (eh oui on nebouge pas beaucoup dans ma famille)Après a par cette qualification ma fois etrange j'ai vecu la meme chose que les autres (ragau et compagnie)

De plus j'ai déjà vue des nouveau arrivant dans mon village s'intergré en moin de temps qu'il n'en faut pour le dire.



Après pour en revenir au sujet de départ je suis fière d'etre française .je suis fère de mon drapeau et je suis prete a reconnaitre les erreur de la france celle d'aujourd'hui et celle du passé. Je pourrait je pense me battre pour sa. Je suis française mais je suis ouverte (enfin je pense), je ne pense pas que tout nationnaliste soit mauvais car comme toujour celle les extrèmes sont mauvaise et malheureusement la plupart de gens prennent les extrèmes pour réaliter.

Je suis d'accord avec Emma qui a dit se que je pensait plus clairment que je ne l'aurais fait.

_________________
Ci-gît celui dont le nom était inscrit dans l'eau
Dan Simmons Hypérion
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juil 16, 2006 8:01 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Citation:
je ne pense pas que tout nationnaliste soit mauvais



Sauf si on définit le nationalisme comme du mauvais patriotisme...

En fait ce patriotisme/nationalisme, ce sentiment d'appartenir à un groupe, devient négatif à partir du moment où il s'oppose, violemment générellement, à un autre groupe et surtout à des individus d'autres groupes (c'est surtout là l'erreur : car je peux dire que je n'aime pas, je sais pas, les politiciens, parce que j'entend un certain nombre d'idées derrière qui selon moi définissent ce groupe, mais je ne peux pas dire que je n'aime pas telle personne parce qu'il est politicien)

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juil 16, 2006 8:20 pm 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
shikibu a écrit:
en gros on m'a servie avat les 5 personnes avant moi parce que "je n'étais au village que depuis 4 ans" et pas 15 générations.


Tu est sure que tu n'en rajoute pas dans la parano ?

Il m'arrive fréquemment de faire passer des gens devant moi, le Dimanche à la Boulangerie, parcque le Dimanche, la fille de ma boulangere est là, c'est une copine, et on en profite pour causer !
Et si je fait passer les gens, c'est pour eviter de bloquer le passage aux rombieres qui attendent...

Est ce que c'est le motif qu'on a invoqué, devant toi, ou est ce que tu l'as interpreté ???

shikibu a écrit:
mais t'entendre dire que tu passes devant les autres parce que tu ne fais partie du village au bout de 4 ans de domiciliation dans ce village et autant de temps que viens dans cette boulangerie... ça m'a scotchée...


Moi, ca fait vingt six ans que je vis ici. dont un peu plus de quinze ans dans ce village. J'ai été au seul collége des environs. Ma mére a été la prof de danse de pas mal de pisseuses du coin, j'ai fait tout les spectacles (15 en tout ) en tant que technicien de plateau/homme a tout faire.
Et malgré ca, il y a des gens de l'époque, qui ne me reconnaissent pas...

La vraie bonne question n'est pas de savoir si les gens te considere comme "d'ici", mais si toi, tu te considere comme "d'ici", et si tu fait les choses qu'il faut pour !
En gros : que tu leur impose ton droit a etre d'ici !
Ca passe par differente choses, differents moyens, a toi de les trouver !

Si tu veux appartenir à un endroit, revendique le !

Sans necessairement gommer ton passé, ton vécu :
Lors du reremariage de ma mére, j'avais demandé à la fleuriste de nous fabriquer à mon (demi) frere et moi, une boutoniere composée d'un chardon (Lorraine) et d'une fleur jaune dont j'ai oublié le nom, mais le Luberon en est couvert...

Je suis Lorrain de naissance, j'ai vecu sept ans à Metz, mais je suis aussi Provencal, et j'ai vécu six ans à Marseille !
Je renvoies dos à dos l'OM et le FC Metz, car je n'aime pas le foot et ce qui s'y rapporte.
J'aime l'Aioli, le rosé, et je suis pret à me battre jusque a la mort pour que l'on preserve les Calanques, mais qu'on débouche une bouteille de Gewurtraminer, qu'on me fasse manger de la choucroute, et je redeviens Lorrain.
Je susi les deux, et je le revendique haut et fort, et qu'on ne me force pas a choisir l'un ou l'autre sinon ca va chier !

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juil 17, 2006 8:41 am 
Hors ligne
Adepte
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 02, 2006 8:28 am
Messages: 59
Localisation: paris
alors reprenons.



puisqu'il faut rentrer dans les détails, allons y.

je suis née dans un coin paumée de normandie. ma mère n'est pas normande, mais mon père l'était.

cette histoire de boulangerie s'est passée en normandie, (ça ma choqué puisque c'était pour aller m'acheter un sablé , je m'étais coincé le doigt dans la porte du bureau de ma mère) dans le village où je suis née.
ma mère était intendante DU collège du canton, faisait partie de l'amicale laïque au titre de secrétaire, était en concubinage avec le président de cette même amicale, directeur du centre aéré du village, prof de français dans ce même collège. niveau intégration on peut pas faire mieux. elle a juste refusé les avances du maire.

et je te garantis que quand j'allais cherché le pain avec mon père tout le monde discutait avec lui et quand j'allais chercher le pain avec ma mère c'était plus froid. jusqu'à ce jour où on l'a carrément fait passé avant tout le monde en SOULIGNANT que c'était parce qu'elle n'était pas du village. note que ça faisait déjà 9 ans qu'elle habitait là donc 7 avec mon père.

maintenant c'est vrai que c'est le village où il pleut le plus en france par an, qu'on y soigne les verrues avec du persil (sauf que cette fois là en l'occurence c'était un panari et que le fumier fait par le persil n'a rien arrangé) qu'il est enfermé dans une petite vallée et que ceux qui viennent de derrière les collines sont et resteront des étrangers.

comme je l'ai précisé, j'ai eu des très mauvaises expériences avec les communautés, et je peux te garantir qu'à 4 ans, tu ne sais même pas ce que ça veut dire s'intégrer. je n'avais connu qu'eux, mais c'était pas suffisant.


peut être que ma mère s'était mis la boulangère à dos en enlevant le persil des chaussures de sa fille.

maintenant, comme n'étant pas normande pur beurre je n'ia pas été intégrée dans mon village natal, vous comprendrez que je me méfie des communautés. qui plus est je suis partie à 7 ans pour les deux sèvres (encore un trou perdu d'ailleurs) et qu'à cette époque on nous a regardées comme des bêtes curieuses avec ma soeur jumelle parce que nous étions les premières filles de parents divorcés (ils ne savaient pas ce que ça voulaient dire dans ma classe) et que ma mère avait des cheveux blancs.

personnellement quond on est partie je ne me suis pas plainte. après on est allé près de nantes et là encore, rien de transcendant. mes copines je me les suis faites souvant en dehors de l'école (paz en est le meilleur exemple puisque je l'ai rencontrée vers cette période là), et toujours en dehors des codes classiques des crétins boutonneux qui m'environnaient (ils connaissaient pas bobby lapointe ou brel !!!! )

maintenant je place peut être la barre haute, mais je préfère être seule que mal accompagnée. et je dois dire que mon seul handicap a été d'avoir les mêmes connaissances que mes frères et soeurs ainés qui avaient à lépoque 30 ans et plus, et de ne pas écouter skyrock mais mes disques de hard.


effectivement à l'adolescence j'ai peut être pas fait beaucoup d'efforts mais j'y peux rien je les ai toujosur trouvés immatures, incultes et fiers de l'être en plus. de plus j'avais d'autres soucis beaucoup plus graves.

soit dit en passant je me soigne, la preuve j'ai fait l'effort de m'enregistrer sur deux forums. mais je crois que le pli est pris : je me méfierai toujours des communautés et du reste.

_________________
je ne suis pas sûre pour Dieu le père, mais je suis persuadée que le fils avait le sens de l'humour.

shikibulles de savon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juil 17, 2006 8:56 am 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
Citation:
maintenant c'est vrai que c'est le village où il pleut le plus en france par an, qu'on y soigne les verrues avec du persil (sauf que cette fois là en l'occurence c'était un panari et que le fumier fait par le persil n'a rien arrangé) qu'il est enfermé dans une petite vallée et que ceux qui viennent de derrière les collines sont et resteront des étrangers.


La voila l'explication : en fait , c'est des cons ! :mrgreen:
Des coins perdus de ce style là, il y en a partout en France, hélas, la Normandie n'a pas le monopole.
Pour ces gens là, qui se reproduisent entre eux depuis six generations, tout ADN exogéne est suspect .
En même temps.... tu rencontre un con à l'age de 4 ans et tu en déduit que le monde entier en est peuplé ! :roll:
On ne peut pas te donner entierement tort, mais ca reste quand même éxagéré !

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juil 17, 2006 9:39 am 
Hors ligne
Pas à l'eau de rose

Inscription: Mar Mar 15, 2005 9:35 pm
Messages: 134
Localisation: Nantes
Vous ne seriez pas entrain de confondre nation et comunauté?
Pour moi la différence éxiste et elle est même importante malgré des similitude.

_________________
Ci-gît celui dont le nom était inscrit dans l'eau
Dan Simmons Hypérion
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juil 17, 2006 10:11 am 
Hors ligne
Adepte
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 02, 2006 8:28 am
Messages: 59
Localisation: paris
la nation n'est elle pas une communauté à grande échelle ? :mrgreen:


et pour les cons, j'ai une théorie à ce sujet. on a quota à rencontrer dans notre vie et moi je les ai tous rencontrés dans les 20 premières années de ma vie.

_________________
je ne suis pas sûre pour Dieu le père, mais je suis persuadée que le fils avait le sens de l'humour.

shikibulles de savon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juil 17, 2006 10:37 am 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
Pazalo a écrit:
Vous ne seriez pas entrain de confondre nation et comunauté?
Pour moi la différence éxiste et elle est même importante malgré des similitude.


Il y a une nuance, mais oui, la Nation, est une Communauté. Et même un assemblage de communauté.

La Nuance vient probablement de la taille, on parle de Communauté Juive, et de Nation Indienne. :?

Le problême de "communauté" est qeu depuis qu'il est employé par des connards de journalistes, il devient péjoratif ! (a cause de "communautaire")
Qui implique un replis sur soi.
Alors que Nation, non.... :?

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juil 17, 2006 5:38 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Citation:
maintenant je place peut être la barre haute, mais je préfère être seule que mal accompagnée.


C'est sûr, mais n'en conclue pas qu'il vaut mieux être seul qu'accompagné tout court : pour l'instant, peut-être que tu ne t'identifiait pas à eux, mais là tu te donnes des barrières qui t'empêche de voir autre chose... sauf si tu dis que tu te soigne et alors, comme deux malades se motivent, je te soutiens, et je pense qu'un pas à faire serait justement de considérer qu'une communauté peut avoir du bon...

Citation:
(ils connaissaient pas bobby lapointe ou brel !!!! )


Ça les fait appartenir à une autre communauté que toi, maintenant est-ce que ça fait d'eux des aculturés... il faut vraiment faire attention à ce niveau-là. Par exemple je connais des gens dans ce créneau là qui me scotcheraient par leurs connaissances sur les mangas. Une autre culture, c'est tout. Tu ne peux pas juger directement avec ça. Il se trouve que certains comportements, eux condamnables, entraînent un désinterressement, mais il ne faut pas confondre l'effet avec la cause et déduire qu'un type est un imbécile parce qu'il n'a jamais entendu de Brel, de Lizt, de Korn ou de Method Man... ce qui est justement un point négatif des communautés !

En fait en fuyant mordicus les communautés tu tombe dans les excès que tu fuyais en rejetant d'autres cultures que la tienne... Bon, ça va, me fais pas dire ce que je n'ai pas dis, "rejeter" c'est un peu fort d'accord mais parfois on ne se rend pas compte... d'ailleurs :

Citation:
effectivement à l'adolescence j'ai peut être pas fait beaucoup d'efforts mais j'y peux rien je les ai toujosur trouvés immatures, incultes et fiers de l'être en plus



Tous ? Vraiment tous ? Je ne pense pas... c'etait une image globale, une image de loin, et comme tu n'as jamais essayer de t'approcher pour voir plus loin...

Je veux dire, immature, par exemple. Il y a plein de blagues qu'on peut faire entre ami et se marrer et voir fait par d'autres groupes et trouver ça niais, stupide, puéril, et ce dans la même journée. C'est parce que ces blagues n'ont pas d'intérêt en elles-mêmes, mais sont faîtes au sein du groupe, le soude, font appel à des références partagées... comme le flood par exemple...

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juil 17, 2006 8:24 pm 
Hors ligne
Adepte
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 02, 2006 8:28 am
Messages: 59
Localisation: paris
pépère je suis tout à fait d'accord avec toi.



bon remonte sur ton siège et écoute maintenant :mrgreen:

tu as raison, le fait de ne pas conaître bobby lapointe et de ne pas lire de manga n'est pas forcément une tare en soit. c'est le fait d'en écouter et de dire "c'est nul , y a que des jeux de mots, pas de caisson de basses et je comprends rien donc je veux pas continuer" qui est grave. (en gros ne pas vouloir faire d'effort. qu'on n'aime pas je le conçois, enfin j'y arrive presque :wink: )

le problème c'est qu'à cet âge là, ils ne se reconnaissaient QUE par leur appartenance à une communauté. les métalleux (en fait le métalleux) ne se mélangeait pas à ceux qui écoutaient de la techno, les filles maquillées ne se mélangeaient pas à celles pas maquillées, etc, etc. y avait même une guerre entre les latinistes et les hellenistes.... et moi au milieu de tout ça j'enterrais mon père le jour de la mort de mon mon grand père et je faisais mon dueil.

que veux tu faire dans un merdier pareil sinon fuir ? on me prenait le chou parce qu'un jour j'arrivais maquillée en cours de grec et que le lendemain j'étais en surchemise à carreau et jean's à trou en cours de latin (c'est un exemple, mais c'est du vécu)

à 16 ans mon rêve c'était d'avoir un phare. sans téléphone, sans pont, une barque, et à rames encore. et des pigeons voyageurs. et un phare cassé pour pas qu'on m'emmerde avec les bâteaux.

et maintenant j'ai le net. faut pas croire, j'étais encore plus extrème à ton âge que je ne le suis maitenant, parce que mes expériences m'ont fait mettre de l'eau dans mon vin (tu peux demander à paz). sans être misanthrope, j'admets que je n'ai pas une grande estime de ceux qui sont fiers d'appartenir à quelque chose au point de mépriser les autres. j'en ai souffert parce qu'à l'adolescence tu n'as qu'une envie c'est d'être accepté, même par des cons. j'en tire ma force maintenant parce que j'ai compris que ça ne m'apporterait rien de plus.

mais ne va pas croire que je me ferme. ce n'est pas parce que je fuis les communautés que je fuis les gens. je refuse juste de signer au bas d'une carte quelconque. s'ilsl'acceptent tant mieux, s'ils refusent, tant pis.

_________________
je ne suis pas sûre pour Dieu le père, mais je suis persuadée que le fils avait le sens de l'humour.

shikibulles de savon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juil 17, 2006 8:48 pm 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
Je comprends mieux.
Figure toi que Ado, je devais etre le même que toi ! :|

Mais il ne faut pas tout mélanger. Chez les Ado, se reconnaitre au travers de communautés (musicales ou autres) est normal. Et rejeter ceusses qui ne font pas partie de la communauté ou qui ne sont pas "conforme" aux codes de la communauté est normal également.

C'est en cela que les communautés peuvent etre néfastes !

Et c'est peut eter le role de ceux qui ne font partie d'aucune communauté de transcender ces clivages et de les faire peter !

Quand on a enterré ma Grand Mere, il y a eu une ceremonie à l'église.
Un des voisins de ma grand Mere est musulman, il est également son voisin depuis une quarantaine d'années.
De temps à autre, il passait voir ma grand mere, lui apportait des légumes... et quand ma Grand mere est partie en maison de repos, il est venu nettoyer la tombe de mon Grand Pere.
Monsieur B etait présent à l'Eglise, mais il osait pas entrer parque il est musulman ! :shock:
Il a fallu que je le prenne par le bras et que je le fasse entrer de force !
Il a assisté à toute la ceremonie, et à la fin, il est allé prendre le goupillon pour benir la boite.

Je vous garanti que si a ce moment la quelqu'un m'avait fait une reflexion quand à sa présence, je l'assommais sur le champ !!!

Il faut transcender les regles des communautés si on veut etre complet !

Je comprend ta repugance pour les communautés, mais il ne faut pas generaliser certains comportements, et les étendre à la Nation.

C'est en ça qu'il y a un distinguo a faire !

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juil 17, 2006 10:33 pm 
Hors ligne
Adepte
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 02, 2006 8:28 am
Messages: 59
Localisation: paris
Citation:
Et c'est peut eter le role de ceux qui ne font partie d'aucune communauté de transcender ces clivages et de les faire peter !





.....


oué....

autant pisser dans un violon... rien n'est plus dur que de faire changer les gens et faire péter les clivages comme tu dis...

_________________
je ne suis pas sûre pour Dieu le père, mais je suis persuadée que le fils avait le sens de l'humour.

shikibulles de savon


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com