Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Ven Déc 14, 2018 6:21 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Engagement et spéctaculaire.
MessagePosté: Ven Fév 23, 2007 6:43 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Est-ce qu'il ne peut y avoir action sociale d'éclat que spectaculaire ?



Est-ce qu'il faut toujours faire pleurer la ménagère de 45 ans ?



Est-ce qu'il faut se mettre les gens dans la poche avec des drames individuelles, parce que ce serait être sans coeur que de laisser se perpétuer ces horreurs ?



Je ne sais pas. Les actions prises en conséquences sont souvent aussi médiatisées et ponctuelles que leurs causes.


Pendant le CPE, on nous disait "les manifs ça ne jouent plus assez, il faut du plus lourd". C'était clairement la médiatisation qui était recherché (d'où d'ailleurs une mauvaise comparaison que j'ai faite avec des terroristes, qui a du me faire passer pour un abruti fini et décrébiliser le reste de ce que je racontais -et je me suis rendu compte seulement bien plus tard que ma remarque était bidon parce que j'étais parti dans certaines considérations, réflexion sur des principes, sans considérer que forcément ce n'était pas le cas, au moment où je parlais, de mes interlocuteurs - maintenant quand je repense à cette connerie j'en tremble, physiquement parlant)



Je ne pense pas. Ou oublie que des choix sont à faire dans nos actions les plus annodines, dans nos modes de vie même. Dans nos achats souvent mais pas seulement. Prendre ses responsabilités avant de se récrier.

Si on veut se rebeller contre tout le système, il ne sert à rien de "s'attaquer" aux effets grossiers, visibles, comme on attaque quelque monstre, parce que dans l'idée de système il y a l'idée de globalité, de quelque chose qui a des attaches à tous les niveaux.


Et en ce moment j'ai l'impression qu'on ne fait que dans le spectaculaire. (je dis pas que c'est spécifique à ce moment justement mais je ne suis pas dans une logique de comparaison, juste de constat)

Après, sans doute que la nature-même des actions non spectaculaire est de ne pas être médiatisé et donc forcément tout ce que je peux voir c'est le reste. N'empêche. Mon avis n'en est pas plus altéré que cela...



Dans le cadre de la pédagogie, on va dire de la tentative d'améliorer les mentalités, je trouve cette méthode très peu efficace, voir heu ben contre-productive parfois... (notemment parce que même si c'est je sais pas pour l'égalité, le principe derrière sera lié à d'autres idées fondamentales, d'autres manières de voir le monde que je n'arrive pas à approuver...)

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Fév 24, 2007 12:57 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Le spectaculaire, oui et non. A vrai dire, le député qui est obligé (plus ou moins) de faire une grêve de la faim pour se faire entendre, rnetre dans ce cadre là. Dans l'ensemble, on relaie les mouvements spectaculaires, parce que ça l'est, c'est bien normal...
J'ai assisté à Tours à une maigre troupe de manifestants, contre la dictature guinéenne ; personne n'en a parlé, ce n'est pas pour ça que ce n'est pas une cause juste.
Alors évidemment, si on doit faire du spectaculaire pour se faire entendre, ça devient triste, mais ça se comprend très bien.

Citation:
Est-ce qu'il faut se mettre les gens dans la poche avec des drames individuels, parce que ce serait être sans coeur que de laisser se perpétuer ces horreurs ?

Je ne vois pas bien là ; on les laisse déjà se perpétrer, et les drames individuels comme la dame de 80 ans torturée par des petits jeunes, c'est du fait divers et aucune décision politique, quelque soit son envergure, nous garantira contre ce genre de chose. Mais au niveau de l'image, du "proche des gens" ça marche de faire le révolté face à ça. Et c'est d'autant plus facile que presque tout le monde va trouver ça horrible...Pusique ça l'est. 'Cest un effet qui se transforme comme "tiens, il fait beau aujourd'hui" : tout le monde peut très bien s'en apercevoir seul... Le discour du politique vise donc juste à appuyer sur un fait, comme s'il était d'importance nationale, et personne ne peut être contre l'horreur du fait dénoncé.
Tioens ça me fait penser ; on fait un tabac énorme sur Ingrid de Bétancourt. D'accord elle est française, d'accord elle est otage et c'est pas bien. Mais les moyens sont démesurés pour une cause dont la résolution finit par ne pas être "efficace" comme tu le dirais pépère. En quoi mettre des phtots d'elle sur la mairie va aider à sa libération ?! Mais chacun de passer du temps sur ce sujet, qui n'en vaut pas la peine, par rapport à d'autres infiniment plus graves. Bon là je déborde du sujet, il faudrait aussi baorder la question du "Un avion s'est écrasé, il y avait un français à bord, c'est affreux" et "Un avion s'est écrasé. Le sport maintenant avec l'équipe de..."

Citation:
Si on veut se rebeller contre tout le système, il ne sert à rien de "s'attaquer" aux effets grossiers, visibles, comme on attaque quelque monstre, parce que dans l'idée de système il y a l'idée de globalité, de quelque chose qui a des attaches à tous les niveaux.


Ça sert à rien pragmatiquement parlant, mais médiatiquement... Un exemple : marie George Buffet n'est pas pour une société meilleure, pour une amélioration de la société, non, mais elle est "anti-libéral". elle pointe le libéralisme du doigt comme un désigne la ceverne d'un dragon, et elle nous dit que si on tue le dragon, tout se résoudra tout seul. Le libéralisme, c'est pô bien.
C'est une attitude qui ne correspond en rien à la réalité puisque le monde est libéral, et toute la bonne volotné du monde ne pourra pas faire de la France un pays collectiviste, parce que le pouvoir des entreprises est énorme.

Citation:
Dans le cadre de la pédagogie, on va dire de la tentative d'améliorer les mentalités, je trouve cette méthode très peu efficace, voir heu ben contre-productive parfois...

Voilà, en fait c'est ce que j'ai dit plus haut. Moins efficace au niveau de la résolution du problème, mais efficace dans la diffusion de l'information...

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com