Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Jeu Nov 15, 2018 11:26 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Aoû 11, 2005 7:53 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Malheur à moi, je me suis aperçu que je n'avais pas lu les deux derniers posts de l'éveil ! :shock: Hé bien j'ai tout relu et c'est une belle redécouverte, bravo pépère :D Ta description "éthérée" de la magie fait vraiment très scientifique, et on y croit ! :wink:
Pur tout dire, j'ai maintenant hâte de connaitre le lien entre les différents posts :D

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Aoû 12, 2005 7:47 am 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Ben oui, c'est ça, le problème, c'est-à-dire que pour l'instant, je commence l'histoire de plein d'endroit différent, mais je vais commencer à mettre la mchine en marche (j'hésitais à continuer mais en fait pourquoi pas ? :roll: )

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 06, 2006 5:09 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
J'ai (re)découvert un résumé que j'avais fait sur ce que je comptais écrire, avec grossièrement et rapidement brossé la trame générale, les grandes scènes, etc... 4 pages words quand même... je crois que je vais essayer de m'y mettre ces vacances (oui y a Terra Incognita, et alors, me faites pas croire que vous l'avez lu) :mrgreen:

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 06, 2006 6:12 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Bonne idée :D J'ai moi même une tonne de projets que je vais mettre en place dès vendredi 17h :mrgreen:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juin 18, 2006 5:54 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Bon, je suis pas mécontent de moi... :roll: quoique... :mrgreen:

Sachant que l'histoire avait évolué de plein de manières différentes au cours du temps (sur plusieurs années même), voir sachant qu'il y avait 5 histoires complètement différentes sous le même titre à force... bref, j'ai tout repris, synthétisé, et en plus je crois qu'à chaque fois il y avait des petites incohérences, des zones d'ombres, dont je me disais que je les éclaircirais sur le tas (alors que la trame est vachement complexe, que tout es lié à tout...), et là dans ce que je viens de faire tout s'explique, tout coule, tout s'imbrique avec l'ensemble, et dieu sait qu'il y a plein d'interconnexions bizarres...

Bref, je sais où je vais (reste à faire le trajet c'est-à-dire à écrire 2 heures par jour pendant 3 ans :mrgreen: )

Je trouve que ça a de la gueule, j'ai même rajouté, par rapport au matériaux que j'avais avant, une invasion démoniaque. :mrgreen:
Et oui. :mrgreen:

Enfin bon, je me demandais si ça avais un intérêt que j'écrive et que je post ce travail, c'est à dire un résumé (enfin, un résumé détaillé quoi, passant de grandes scènes en grandes scènes) de l'histoire, sachant qu'en toute objectivité je ne sais pas comment je pourrais espérer l'écrire (mais j'écrirais quand même :P ) ?

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juin 19, 2006 8:13 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Bon, double post pour la bonne cause...

La question que je posais avant étais une question et pas un questionnement interne existentiel, enfin bon finallement j'ai fais comme si... :roll:
:mrgreen:

Voilà donc un "résumé" du petit truc dans lequel je vais essayer de me lancer... :roll:
Ça n'est pas écrit avec du style, c'est juste fait pour faire passer grossièrement l'information (d'ailleurs, vu que des fois c'est un peu complexe, je sais pas si ça passe toujours...)

Quelques notes pour comprendre un peu mieux ce charabia : pour l'éther, vous pouvez relire les post dans le texte qui en cause, les démons sont en fait des émotions qui deviennent des entités indépendantes dans l'éther, les démons majeurs étant les "grandes" émotions (l'amour, la haine, l'envie, etc...)
Heu, quoi d'autres... les anciens sont des humains non réceptifs à l'éther (des humains d'origines, quoi, comme vous et moi).
Enfin bon, c'est trop grossier pour que tout soit clair, mais déjà avec ça vous devez pouvoir suivre...

Mais d'abord et avant tout, voilà la trame narrative :
Image

Oui oui, je vous assure... :mrgreen:
Les événements majeurs sont les points bleus (a, b, c), les flèches sont des parties.
Bon, je casse un peu du suspens (mais bon, de toutes manières le résumé révèle toute l'affaire qui est censé sous-tendre le récit) : les parties 1-3-5-7 se déroulent simultanément dans le temps, de même que les parties 2-4-6... et pourtant elles se suivent bien, il n'y a pas de flash backs ou autre... :roll:

Citation:
Résumé :

Prologue (qui ne sera pas présenté comme tel mais découvert par le héros grâce à des vidéos) : Palatine est une planète appartenant à la Fédération depuis seulement quelques d’années. En effet, un vaisseau gouvernemental s’y est échoué 16 ans avant le début de l’histoire.
Cette planète est très particulière, comme le découvre le groupe envoyé pour constater le crash, comportant deux inspecteurs gouvernementaux (Julius, irascible et borné, et Kerptman, érudit touche-à-tout à ses heures perdues). Le taux éthéré est très élevé, surtout dans la vallée (enfin, le cratère) où est tombé le vaisseau, où la faune n’est plus qu’un bestiaire improbable de créatures mutées. (au passage, Julius s’approprie un bijou trouvé sur un cadavre de passager, qui est en fait… une image de la trame narrative !)
Un enfant est découvert. D’une aura sans précédent, il pourrait devenir un mage d’une puissance incroyable, mais aussi un portail gigantesque aux démons. Kerptman veut l’étudier, Julius le détruire. Finallement, le premier escamote l’enfant et berne le second qui croit que l’affaire est réglée.
Kerptman monte un laboratoire où l’enfant grandit en état de mort cérébrale, mais Julius découvre ses activités hors-la-loi et l’éxécute. Le laboratoire tombe dans l’oubli.

Partie 1 : Un groupe de terroristes, en ouvrant un nouveau passage depuis les sous-sols vers un réacteur, tombe par hasard sur le laboratoire, caché dans une maison abandonnée. Mais ils sont découverts et fuient dans les profondeurs en emportant en catastrophe le jeune homme en stase.
Ce dernier se réveille dans leur planque. Il ne se souvient de rien.
Pendant ce temps, quelqu’un (cf. plus loin) prévient Julius que l’enfant est vivant, et lui parle des terroristes. L’inspecteur rencontre le lieutenant qui dirigeait la troupe qui avait poursuivi le groupe. Ils retournent au labo, exactement en même temps que les terroristes (sans le héros) qui voulaient prendre des informations et fuient une fois de plus en catastrophe.
Des avis de recherches nationales ne tardent pas à être diffusé. Le groupe préfère que le jeune se fasse oublier un moment. Il reste quelques semaines dans la planque, puis sort, caché sous une cape, et se rend aux Jeux éthérés, un truc mal famé et complètement illégal (des membres de l’autorité, corrompus, les protègent). Les Jeux éthérés permettent, grâce à des catalyseurs spéciaux, de devenir quelques instants des mages. Des combats éthérés sont ainsi organisés, aux risques et périls des belligérants (ces derniers sont toujours mis en joue par des soldats, en cas de possession). Il apparaît que le héros est beaucoup trop puissant, il explose (littéralement ?) le champion de l’arène éthérée. Le gérant ne voulant pas payer le prix, il fait tomber son déguisement : c’est le branle-bas et, encore une fois, la fuite, poursuivi par une foule frénétique.
De nouveaux dans la planque, aucun ne sort, sauf celui qui est chargé de l’approvisionnement auprès d’anciens amis. Un jour, il revient en sang et en criant de fuir, ils ont été trahis. À ses talons, Julius et une escouade, et même quelques élus (des guerriers génétiquement et éthéremment modifiés, l’élite de l’élite, des surhommes).
Cette fois, ils quittent Palatine (la ville, pas la planète), et partent dans la nature (la colonisation étant très récente, seule une partie de la planète concentre une urbanisation impossible, le reste est laissé en friche), pour finalement arriver chez la sœur d’un des terroristes, à la lisière de la Grande Forêt, le repère de la Résistance. Mais la nuit où elle les accueille, elle vient les réveiller : son mari les a vendus. Ils partent dans la forêt, dans le froid. Au fil du dur trajet, ils trouvent sur le trajet des animaux tués qui leur permettent de tenir (en fait, ils ont un ange gardien). Ils arrivent au camp rebelle, et sont accueillis par le chef de la résistance.
Mais les forces gouvernementales arrivent, supérieures en nombre et en matériel, avec même une escouade entière d’élus.


On arrive à l’événement b : l’attaque est lancée, tout semble perdu quand, ta dam, un mec bizarre lance une attaque depuis la forêt, avec une armée de loup ! Le cours de la bataille tourne, et bientôt il ne reste plus que Julius prisonnier des rebelles et le reste en fuite. Le mec bizarre est décidément très bizarre, on voit mal son visage, il se dresse sans dire face au héros. Les deux se jaugent un moment, puis le mec bizarre se barre.

Partie 2 : mais après qu’il ait disparu, alors que le camps se remet à peine de ses émotions, une force énorme, une armée de campagne au complet est déployé autour du camps. Le héros et Julius sont exigés, et donnés. Le contingent étant des forces interplanétaires, ça ne lui pose pas de problème de laisser les résistants, qui sont un problème uniquement pour le conseil Palatinien, aussi le marché est tenu et il n’y a plus de sang.
De retour à la capitale, le héros est rapidement muté depuis sa prison jusqu’à un grand bâtiment. En fait, avec quelques magouilles, il a été rapatrié dans une secte qui voue un culte au dieu du plaisir (un démon donc) et veut utiliser le héros comme portail, ou au moins vecteur de l’entité démoniaque. Ils commencent l’initiation, mais une nuit une des terroristes vient extirper le héros de la brume dans laquelle il se trouve et lui explique plein de truc sur le culte, les démons et tout et tout, et l’aide à s’évader : au moment où Julius entre de force dans le bâtiment, ils prennent un portail éthéré dans le sous-sol du pseudo temple et arrive chez les anciens. Ceux-ci veulent préparer le héros à devenir un mage. L’entraînement est dur, il faut maîtriser ses sentiments pour ne pas être submergé par un démon. Le héros est bien balèze.
Mais après des recherches, il apparaît une histoire de cristal… un condensé d’éther(ajout : morceau de cristal sur la pierre de Julius... qu'il faut donc aller récupérer...). Qui semble être en relation avec la vallée de Palatine où le taux éthéré est énorme (où s’est écrasé le vaisseau donc mais ça on ne le sait pas encore). Une expédition est menée, avec quelques anciens, le héros, la terroriste. Ils se rendent d’abord au campement rebelle, qui se reconstruit lentement, et retrouve un autre des terroristes qui les accompagne. La vallée est un peu plus loin dans la forêt.



On arrive bientôt à l’événement a : Ils se passent des trucs louches, les anciens de l’équipe se volatilisent. Bref, après avoir traversé un long tunnel, ils émergent dans la vallée, complètement mutée donc assez space. Et au centre, ils trouvent une épave de vaisseau (révélation !) et le mec bizarre qui les avait sauvés avec ses loups. Dans les entrailles de l’épave se trouve le cristal. Le héros le touche, et absorbe toutes les émotions, donc la puissance contenue. Un lascar qui lui ressemble surgit alors et l’attaque. Il semble prévenir tous ses gestes et le mets rapidement sur le carreau. Il lui explique qu’en touchant le cristal, il a lancé une réaction en chaîne qui entraînerait une invasion démoniaque peu de temps plus tard. Il explique qu’ils sont dans un cycle, qu’il est lui-même le héros, qu’il a déjà vécu ce que celui que l’on suit a vécu. Il veut briser le cycle. Le héros tombe dans les pommes, quand il se réveille il n’y a plus personne autour de lui.

Partie 3 : le héros est seul. Il n’est pas sûr d’avoir compris tout ce que lui a dit l’autre. Il rentre à Palatine, et la nuit fait d’étranges cauchemars inspirés par des démons. Il en déduit que l’histoire de l’invasion est vraie. De retour à la capitale, après de rapide recherche, il a l’impression d’être remonté dans le temps. Il est alors conscient que l’histoire se répète. Il veut se stopper lui-même, informer Julius de son propre réveil (cf. plus haut). Il vit seul, dans l’obscurité de la ville, presque comme une bête. Il es poursuivi, entre autre, par les anciens, qui le savent à l’origine de l’invasion.

On arrive à l’événement c (partie 3 à étoffer en terme d’événements, je pense…) : Le héros se rend au lieu du portail éthéré. Une armée humaine se tient prête à affronter l’armée démoniaque. La scène se passe à la frontière de la réalité, qui est représentée par une vaste plaine aride qui semble s’étendre à l’infini. Cependant, lorsque les deux armées se déploient, elles sont séparées par une espèce de mur. Au milieu, le héros, mais aussi le mec bizarre des loups, qui apparaît être… la même personne (ta dam :mrgreen ). Mais chaque armée veut tuer ces empêcheurs de combattre en rond. Notre héros du moment s’occupe des humains, de manière assez théâtrale. Lorsqu’il a fini, l’armée démoniaque a elle aussi disparu.

Partie 4 : mais le héros veut tout de même briser le cycle, qui empêche tout le monde d’avancer. Il prévient donc Julius qu’il (enfin, son double précédent) se trouve au temple du plaisir, et il continue à fuir les anciens.

Retour à l’événement a (partie 4 à étoffer ?) : finalement il décide de s’occuper lui-même de lui-même et se rend dans la vallée. Il arrive évidemment trop tard, mais décide de se détruire. Comme il a déjà vécu la scène, il connaît tous les mouvements de son adversaire. Mais, au moment où il allait s’achever, son troisième double (son triple, du “futur“) arrive et l’arrête, le convainc de plein de chose.

Partie 5 : le héros est maintenant dans sa troisième phase. Il découvre qu’il a une puissance infinie, il se fait plaisir, il s’amuse… à un moment, il est contacté mentalement par lui-même, et en plus un lui-même niveau 3 (ils sont en effet deux à ce niveau) : en effet, les évènements b et c étant simultanés, ils se répartissent le boulot. On a donc l’événement b vu par le mec bizarre (on ne s’étend pas trop…)

Partie 6 : Le héros empêche les anciens et les démons de chopper ses sosies (on explique ainsi les miracles qui sont généralement dus à la plume de l’auteur :mrgreen: )
Il arrive ensuite à l’événement c, où on voit comment il s’occupe des démons.

Partie 7 : le héros décide de réconcilier les démons et les humains (donc les anciens). Il organise un conseil extra-dimensionnel où il epose son point de vue. Les démons majeurs le défient un à un, il leur fout la pâté (il faut peur au dieu de la peur (jeu de regard), berne le dieu de la ruse (qui croit le prendre dans le dos mais en fait au moment de frapper il sent un doigt tapoter sur son épaule) et la force (qui en frappant puissamment et peu subtilement sur lui se casse le bras) )
Enfin, ayant assuré l’ordre, il se balade un peu dans l’univers.


Prologue : un jour, il prend un vaisseau gouvernemental. Julius est là, il parle du bijou qu’il avait trouvé sur un cadavre du crash du vaisseau. Le vaisseau a un problème dans l’éther, au niveau des boucliers éthérés. Le héros protège les esprits des passagers, mais ne peut empêcher le naufrage. Le vaisseau émerge au pif dans la réalité et, comme par hasard, quelques années plus tôt, et s’écrase, je vous le donne en mille, sur une petite planète vierge qui prendra alors le nom du vaisseau : Palatine… au moment de l’impact se produit un choc éthéré terrible : toute la puissance du héros se condense en un cristal. La dernière image est celle du corps de l’inspecteur Julius, avec le bijou qu’il avait trouvé au départ…


Qu'est-ce que vous en pensez ?
Evidemment ça n'est pas fini, le héros aura un nom ( :mrgreen: ) et d'autres personnages que Julius seront développés (notemment des terroristes, y aura sans doute un histoire d'amour dans le tas :mrgreen:

_________________
Image Image Image


Dernière édition par Pépère le Mar Oct 31, 2006 5:44 pm, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juin 19, 2006 8:50 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
J'en pense que je n'ai rien lu et que je n'ai guère envie de le faire ; ça casse quand même pas mal le suspense... :roll:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 20, 2006 7:23 am 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Ouais mais le truc c'est que, de post en post, y aura p'têt des moments où on saura plus où on en est...


M'enfin, dès aujourd'hui je me met à l'écriture !

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Aoû 05, 2006 7:51 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Héhé, ça se poursuit, lentement mais surement !

Ton style sur ce post et ton personnage amnésique me font penser à ceux d'Asimov par moments :D

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 30, 2006 4:53 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Je pense que je vais retoucher quelques posts précédents - oh, rien de bien méchant - pour que le héros soit vraiment paumé et pas un surhomme que rien n'ébranle (pas encore, quoi... :mrgreen: )

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 30, 2006 8:42 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Ouais, bonne idée ! Une petite critique aussi ; je trouve que par moement, cela manque un peu de rythme, rien de bien méchant, mais au niveau de l'escarmouche, je pense que dplus de punch ce serait pas mal :D
Sinon, bien ! :D

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Aoû 31, 2006 10:11 am 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Les quelques modifications en question : (surtout pour que moi je m'en souvienne en fait, car mon texte est écrit à plusieurs endroits et si je modifie à deux endroits différemment, je vais pas tout relire pour savoir en quoi ça diffère et qu'est-ce que je vais garder).
D'abord l'ancienne version puis la nouvelle...

Citation:
- Toujours, assura-t-il tandis qu’elle l’aidait à se redresser.


Citation:
- Toujours, assura-t-il dans un état second tandis qu’elle l’aidait à se redresser.


Citation:
Une chose était sûre, son avenir ne lui appartenait pas pour l’instant, il lui emboîta donc le pas, curieux de savoir où elle l’emmenait.


Citation:
Une chose était sûre, son avenir ne lui appartenait pas pour l’instant, il lui emboîta donc le pas, curieux plus qu'inquiet de savoir où elle l’emmenait.


Citation:
Il s’était exprimé avec cette politesse civique qu’on utilise lorsqu’on demande son chemin dans la rue.


Citation:
Malgré sa voie un peu tremblante, il s’était exprimé avec cette politesse civique qu’on utilise lorsqu’on demande son chemin dans la rue.


Citation:
Leur soudaine proximité ne semblait pas le gêner, ni d'ailleurs lui donner d’idées particulièrement malsaines.


Citation:
Leur soudaine proximité sembla le prendre de court - il ne voulait pas gêner - mais non lui donner d’idées particulièrement malsaines.


Citation:
- Désolé.


Citation:
- Désolé - et il l'était vraiment, de ne pas connaître les règles en vigueur. L'avait-il insultée ?


Citation:
L’autre allait répliquer,


Citation:
l'autre se demandait s'il allait répliquer


Citation:
Karin observa sa réaction. Il ne cilla pas.


Citation:
Karin observa sa réaction. Il comprenait encore moins qu'eux.

_________________
Image Image Image


Dernière édition par Pépère le Jeu Aoû 31, 2006 6:38 pm, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Aoû 31, 2006 12:58 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Ouais, c'est encore plus manifeste comme ça, tes modifications le font rendre plus humians avec des réactions plus normales :D ; sur le coup on y fait pas tellement attention pourtant :roll:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Sep 01, 2006 10:14 am 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Citation:
Une petite critique aussi ; je trouve que par moement, cela manque un peu de rythme, rien de bien méchant, mais au niveau de l'escarmouche, je pense que dplus de punch ce serait pas mal


Ce sera pour la prochaine escarmouche, qui ne saurait tarder... :roll:

EDIT : en tout cas, je supposais que pour l'écriture, le plus dur était de commencer, et qu'ensuite c'était beaucoup plus simple, ben ça me semble vrai !
Et même, je me désolais que tout semblait aller trop vite, qu'il n'y avait pas assez de volume, mais maintenant que j'ai mon rythme de croisière, là aussi cela change : pensez, ce dernier post fait le tiers de l'ensemble... et quand je replace l'évènement dans la trame général, je me dis qu'il y a de quoi faire des trucs biens... :)


Evidemment, il me reste trois jours de vacances... :mrgreen:

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Oct 31, 2006 6:03 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
A votre avis (mais m'adresse-je à un autre que Julianos ? :twisted: ), est-ce que ce ne serait pas une riche idée, sans considérer quelque histoire de temps ou de réalité des études, que je reprenne mon texte en plus drôle ? Genre pas complétement Pratchett mais plus Lanfeust de Troy ou Chroniques d'Ydasil... :roll:

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com