Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Jeu Nov 15, 2018 7:58 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Fév 11, 2007 2:23 pm 
Hors ligne
Admis au Cénacle
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Déc 22, 2006 12:21 pm
Messages: 86
Localisation: Du côté de Paris
Euh, coucou :mrgreen: (ça faisait longtemps, mais je viens tous les jours quand même ^^')

J'ai lu Aube (enfin! -_-") et j'ai beaucoup aimé. En plus j'ai bien peur qu'il ne soit pas habituel pour moi de lire des histoires d'amour dont ta plume a écrit les lignes!! Ca change un peu, et c'est très loin d'être désagréable!
Bon, je suis pas douée pour la critique, mais bon, je ne perds sans doute rien à essayer - si?


Citation:
venant d’un être aussi hautain, cela en devenait invraisemblable.


J'aurais mis "Il en devenait invraisemblable", histoire de continuer à parler du sourire et non de son comportement, surtout en fin de phrase, ça fait effet "je change de sujet au dernier moment"... enfin je trouve ¬¬

Citation:
Prince à jamais disparu


Il y a des mots qui ne quittent jamais l'âme de l'écrivain, que diable... Je crois que celui-là, il rend la nouvelle encore plus déchirante!

Ca me fait penser que tu ne perdrais rien à essayer d'insérer ce genre de nouvelles à son propos (je suis folle ou tu parlais bien d'Annael? Oo) dans ta plus grande nouvelle... au contraire!

Bon, bah j'aurais pas eu grand chose à dire, mais je l'aurais dit, hein :mrgreen: Conclusion, j'aime beaucoup, c'était très touchant et vraiment bien écrit.

_________________
"La vie nous habitue à la mort par le sommeil
La vie nous avertit qu'il existe une autre vie par le rêve."
Eliphas Lévi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Fév 16, 2007 10:19 pm 
Hors ligne
and roll
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 30, 2006 9:13 pm
Messages: 291
Localisation: Entre l'Oblivion et Babylone
Je suis contente que tu l'aies lue Nyd :D En effet je parlais bien d'Annael, le vrai le seul et l'unique ^^ En fait, je me disais que son histoire je pourrais l'écrire par des petites nouvelles, par épisodes, plutôt que de faire un pavé "et il naquit... et il grandit... blablabla" XDD

_________________
Mon site | Mon blog | Mon deviantART

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Fév 17, 2007 6:04 am 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Ouais, c'est une idée, en plus tu peux faire des esprits très différents d'une nouvelle à l'autre, ce qui enrichie l'affaire... :roll:

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Fév 17, 2007 7:34 pm 
Hors ligne
Spéssialist ortografik
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Aoû 12, 2004 7:11 pm
Messages: 1504
Localisation: À l'écoute du conseil
Citation:
Ouais, c'est une idée, en plus tu peux faire des esprits très différents d'une nouvelle à l'autre, ce qui enrichie l'affaire...

Hum ?
:evil:
:mrgreen:

_________________
Image
Famille veut dire que personne ne doit être abandonné


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Mar 10, 2007 12:21 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Citation:
(un texte sans titre, ça me fait toujours bizarre

Pour le lecteur aussi !
Hum, Pour quelques doses de plus ?

Je ne comprends pas bien la narration ; le narrateur écrit le tout dans un journal ? La façon de passer d'une partie à une autre sans crier gare est assez gênante je trouve...

Citation:
Et là… Je m’en suis rendu compte mille ans trop tard, semblerait-il.

Ça gagnerait à être changé ici...pourquoi le conditionel ? :roll:

Mis à part ces modestes détails, et d'uatres que je n'ai pas relevé, j'oserai qualifier le tout de : ouah :D
C'est bien écrit, c'est de l'anticipation, tes études te servent à quelque chose ( :mrgreen: ) et bravo quoi !

Lorsque l'on change le bras du narrateur, ça fait de lui une sorte de machine, et il devient alors aussi inhumain que les drogué ; c'est à partir de là d'ailleurs que son comportement évolue, jusqu'à s'inverser à la fin, évidemment. J'ai bon ?

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Mar 17, 2007 1:09 am 
Hors ligne
and roll
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avr 30, 2006 9:13 pm
Messages: 291
Localisation: Entre l'Oblivion et Babylone
Eh bien merci d'avoir lu et commenté :D

Pour le titre... Les jours passent et je ne trouve pas... Je vais me creuser la tête encore longtemps je le sens XD

Pour la narration, en fait c'est comme s'il écrivait des petits morceaux de sa vie, si tu veux... Peut-être qu'en mettant des astérisques, ou je ne sais quoi, entre chaque partie, ça passerait mieux...

Merci pour les études, j'espère qu'elle ne me serviront pas qu'à ça hein :mrgreen:

Pour l'interprétation, c'est une façon de voir les choses, mais moi je voyais plus la chose qu'il commence à se déshumaniser dès le début du texte. Effectivement à la fin il y a une inversion par contre :P

_________________
Mon site | Mon blog | Mon deviantART

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Mar 18, 2007 8:47 am 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
L’histoire du roi Neszhäar selon Aegon Feugardien, frère du grand drackon Akkhay

Bon, ce n'est pas de la littérature... mais un bon résumé roliste... :roll:

Citation:
Un beau jour, son père sembla de nouveau le remarquer



Le "un beau jour" fait un peu aléatoire, genre "un jour oui, un jour non", comme ça, sans raison... (je sais pas, ça pourrait être quelque chose comme "voyant qu'il grandissait", ou je-ne-sais-quoi, peut-être ne pas être radical dans son rejet par la famille (par exemple son père ne peut simplement éviter de penser à sa défunte femme en voyant le gamin...) ou au contraire en diminuant la reconsidération : le père le tatoue par devoir, presque habitude, et l'envoit se faire éduquer pour ne plus le voir...)... il y a quelques autres endroits où l'évènements tombe un peu abruptement à mon avis :



Citation:
Et lorsque enfin il revint au domicile familial, ce fut pour sauvagement assassiner son frère


Je sais pas, peut-être préciser "dans un accès de rage" ou "sans raison apparente" parce que là on a l'impression qu'il y a une raison bien précise mais que le résumé doit aller vite...


Citation:
sa soeur dont il était si proche.


A la limite tu peux le dire avant, dans l'histoire du décès de la mère, pour pas que ça ait l'air d'être rajouté après pour expliquer son comportement...




M'enfin pour un résumé c'est tout bon (désoe pas être plus précis je suis un pressé...)

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 37 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com