Le grimoire d'Ulfer
http://forum.ulfer.fr/

[mentaire.Com] Coup de tête
http://forum.ulfer.fr/viewtopic.php?f=21&t=809
Page 2 sur 3

Auteur:  Amaroq [ Dim Mai 28, 2006 9:32 am ]
Sujet du message: 

Non, il se sert de moi pour l'écrire :mrgreen:

Blague à part en fait, j'avais fait un petit calcul... au rythme d'un sacrifié par jour il devait plus rester grand-chose dans la ville à la fin de son règne... :mrgreen:

Auteur:  Pépère [ Lun Juin 05, 2006 6:26 pm ]
Sujet du message: 

Pas mal... :roll:

Je trouve, globalement, que tout cela manque de dialogue... par exemple :

Citation:
La longue conversation qui s’est ensuivie m’a laissé penser que Khiddyn et son maître, d’une certaine manière, me craignaient, et que, par cette alliance, ils espéraient pouvoir garder un œil sur moi. Khiddyn savait tout de ma vie et l’a déballée devant moi avec une aisance et un sans-gêne qui m’ont tout simplement ulcérés.


Cela gagnerait à être mis en scène, Khiddyn y gagnerait en profondeur... et cela ne s'oppose pas forcément à ce que le texte soit le récit du roi... :roll:

Citation:
J'ai revu toute la fin, c'était un peu abrupt, du coup j'ai dépassé mes 4 pages mais au fond tant pis


Il y a pas de limitation, c'est à toi de voir quand ton texte s'arrête... il y en a de bien plus long sur le Grimoire... (dur de les lire parfois, d'ailleurs... :roll: :mrgreen: )

Auteur:  Amaroq [ Lun Juin 05, 2006 6:31 pm ]
Sujet du message: 

Pépère, l'homme qui commente plus vite que son ombre :mrgreen:

Citation:
Cela gagnerait à être mis en scène, Khiddyn y gagnerait en profondeur... et cela ne s'oppose pas forcément à ce que le texte soit le récit du roi...


Oki oki, je vais faire un dialogue... mais je les trouve tellement nuls mes dialogues... j'ai toujours l'impression de faire dire des trucs débiles à mes persos, un peu comme quand j'entame une conversation sur msn, quoi... :mrgreen: :cry: :cry: :cry:

Citation:
Il y a pas de limitation, c'est à toi de voir quand ton texte s'arrête... il y en a de bien plus long sur le Grimoire... (dur de les lire parfois, d'ailleurs...


Je sais bien, mais à la base, je me disais : qu'est-ce que je vais bien pouvoir raconter ? et, l'inspiration venant, j'ai laissé faire... du coup "no limit"...

En parlant de ça, j'ai mis il y a quelque temps, la suite de l'histoire d'Annael, j'attends vos commentaires pour tout corriger :mrgreen: *rampe par terre* :mrgreen:

Auteur:  Pépère [ Lun Juin 05, 2006 6:41 pm ]
Sujet du message: 

Citation:
Pépère, l'homme qui commente plus vite que son ombre


Que veux-tu, quand on a rien d'autre à faire de ses journées que de glandouiller près de l'ordi... :mrgreen: même pô vrai, ch'fais plein d'truc ! :mrgreen:

Citation:
mais je les trouve tellement nuls mes dialogues...


Ah, c'est sûr que ça n'est pas simple...

Citation:
En parlant de ça, j'ai mis il y a quelque temps, la suite de l'histoire d'Annael, j'attends vos commentaires pour tout corriger


Tiens, justement, j'avais rien à faire... :mrgreen:

Auteur:  Amaroq [ Lun Juin 05, 2006 11:04 pm ]
Sujet du message: 

Pépère a écrit:
Citation:
mais je les trouve tellement nuls mes dialogues...


Ah, c'est sûr que ça n'est pas simple...


En effet. Et je confirme, après avoir copieusement rallongé la fin par l'ajout de dialogues, je trouve vraiment mes dialogues pourris :? :oops: :cry:

Auteur:  Pépère [ Mar Juin 06, 2006 5:14 am ]
Sujet du message: 

Citation:
je trouve vraiment mes dialogues pourris



Non bah ça va. :wink:
D'ailleurs je me demande pourquoi il reste une partie non dialogué au milieu... :mrgreen:

Pour écrire des dialogues, tu visualise la scène, comme une petite scène de théâtre ? Les personnages s'expriment d'eux-mêmes, et tu n'as plus qu'à recopier ce qu'ils disent... :roll:
:mrgreen:

Auteur:  Amaroq [ Mar Juin 06, 2006 9:59 am ]
Sujet du message: 

Pépère a écrit:
je me demande pourquoi il reste une partie non dialogué au milieu...


J'allais ptête pas raconter une deuxième fois l'histoire de Neszhäar, si ??? :shock: :D

Et sinon, c'est bon ? ou il y a encore des choses à revoir ailleurs (ou même dans cette partie) ?

edit : eille y'a une partie qui a été complètement effacée lorsque mon message avant que je ne remette la 3e version de la fin a été viré :mrgreen: ça fait une incohérence du coup... m'enfin spa grave je vais éditer.

Auteur:  Pépère [ Lun Juin 12, 2006 12:39 pm ]
Sujet du message: 

Minuit et Midi


J'aime beaucoup ! :D

D'ailleurs, rien à critiquer, nickel ! :D

Bravo ! :D

Auteur:  Amaroq [ Lun Juin 12, 2006 9:16 pm ]
Sujet du message: 

Merci :oops: :D

D'ailleurs si ça vous inspire pour des illu, n'hésitez pas ;) :mrgreen:

Auteur:  Pépère [ Ven Fév 02, 2007 5:21 pm ]
Sujet du message: 

Hey j'aime bien ! :D

Bon, le glissement "Aube" "Crépuscule" est presque trop grossier j'ai envie de dire...

Mais d'une part le style est très fluide (pour tout dire y a que deux-trois fois où je me suis dit "tiens j'aurais formulé autrement", et je dois dire que je le lisais dans l'optique "commentaire à faire au bout" donc...), et la conclusion sauve la fausse conclusion "Aube/Crépuscule" (p'têt ce serait moins "grossier" formulé autrement m'enfin...), le coup du gars qui "y retourne" redonne du rythme à un texte assez statique, ça relance bien pour la fin (ce qui ne veut pas dire qu'avant c'est chiant : l'effet de la fin n'en est que plus marqué...)

Auteur:  Amaroq [ Ven Fév 02, 2007 6:45 pm ]
Sujet du message: 

merci d'avoir lu Pépère :D

Pour les tournures que tu aurais formulés autrement, tu aurais mis quoi, et où ? ça m'intéressait de savoir, je suis toujours en quête de conseils pour m'améliorer :D

Auteur:  Julianos [ Ven Fév 02, 2007 7:40 pm ]
Sujet du message: 

Oauis, j'aime aussi ! :D Bon, disons que ça tournait un peu eau de rose, mais la fin laisse l'interprétation :
Citation:
Il la cueillit délicatement, en sentit la douce fragrance qui s’en échappait, la rangea dans un pli de sa cape et, l’épée au côté, repartit à la guerre.

Ça fait le mec qui s'en fout finalement :mrgreen: Et même si c'est pas l'effet que tu as voulu rendre, ça rend bien.

Les critiques : parfois ça fait vraiment trop linéaire, pas assez naturel dns la façon de penser, mais vraiment parfois, ça ne ressort pas tellement.

Non, j'aime bien, je te demanderait d'ailleurs d'écrire plus dans l'avenir ! Tu as un bon style je trouve, ça coule bien. :)
Dis, un cadavre exquis, ça ne te tente pas ?

Auteur:  Pépère [ Ven Fév 02, 2007 8:50 pm ]
Sujet du message: 

Citation:
Dis, un cadavre exquis, ça ne te tente pas ?




Bien joué Jul' ! J'aime cette subtilité ! :mrgreen:

Auteur:  Amaroq [ Dim Fév 04, 2007 3:04 pm ]
Sujet du message: 

Julianos a écrit:
Bon, disons que ça tournait un peu eau de rose, mais la fin laisse l'interprétation :
Citation:
Il la cueillit délicatement, en sentit la douce fragrance qui s’en échappait, la rangea dans un pli de sa cape et, l’épée au côté, repartit à la guerre.

Ça fait le mec qui s'en fout finalement :mrgreen: Et même si c'est pas l'effet que tu as voulu rendre, ça rend bien.


Hum, je dirais pas "eau de rose", mais plutôt "conte de fée", parce que c'est bel et bien dans cet esprit que je l'ai écrit :D

Quant à dire qu'il s'en fout... Ca pourrait être une interprétation :mrgreen:

Un cadavre exquis ? pourquoi pas ? :wink:

Auteur:  Julianos [ Dim Fév 04, 2007 3:49 pm ]
Sujet du message: 

Citation:
Un cadavre exquis ? pourquoi pas ?

Ah ah, trop tard, tu ne peux plus te démettre de ce terrible engagement ! :twisted:

http://forum.legrimoire.info/ftopic670.html
Il serait bon de le continuer ; pépère et moi on va pas continuer l'histoire tous seuls, ce serait trop bête...
Allez, haha ! :)

Page 2 sur 3 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/