Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Mar Déc 11, 2018 8:36 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Melekesch
MessagePosté: Ven Nov 05, 2004 11:50 am 
Hors ligne
Rame einstein

Inscription: Lun Nov 01, 2004 7:51 pm
Messages: 121
Localisation: juste derrière vous!!!!
Légende

Loin du tumulte de nos cités
Sur une île bien cachée
Le plus grand roi de tous les temps
Dort depuis très longtemps

Sur son sommeil veille sa soeur
Elle que pourtant on à prétendu sans coeur
Sans jamais se plaindre elle attend
Le reveil de son bel amant

Ils vivent dans nos mémoires
Et nous caressons l'espoir
Que bientôt viendra le jour
Où Morgane et Arthur seront de retour.




Guerre

Sous le soleil luisent les cottes de mailles
Il faut oublier la peur qui tenaille
Et le doute qui assaille
Et dans un cri se jeter dans la bataille

L'ennemi cent fois repoussé
Toujours revient se briser
Tel des vagues sur les rochers
Sur les armures et les épées

Mais l'adversaire au désespoir
Finalement concède la victoire
Et en ce jour de gloire
Est signé une paix illusoire

Jour de liesse, jour de paix
Au loin les cloches l'ont annoncé
En de belles et joyeuses envolées
La guerre est enfin terminée

On acclame les vainqueurs
En leur faisant des haies d'honneur
Et on en oublie l'horreur
Et les sombres jours de malheurs

Mais de ce fracas soudain survenu
En vérité bien peu sont revenus
Et trop peu ont survécu
A ce chaos maintenant révolu

Pauvres mortels qui se croient forts
Et totalement maîtres de leur sort
Alors qu'en dernier ressort
Seule triomphe la Mort


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Nov 05, 2004 12:07 pm 
Hors ligne
Rame einstein

Inscription: Lun Nov 01, 2004 7:51 pm
Messages: 121
Localisation: juste derrière vous!!!!
L'armée des morts


Ils dormaient de leur dernier sommeil
Vaillants soldats à la bravoure sans pareille
Et les voilà rassemblés sous la lune
Répondant à l'appel des runes

L'un après l'autre ils s'avancent
Afin de faire allégeance
Et de sceller de la main
Le pacte souverain

Déjà s'ordonnent les phalanges
Créant un ballet étrange
Et l'on ceint les cimiers
Avant de monter les destriers

Ils sortent des marais
Et marchent sans hésiter
Vers les cités encore endormies
Qui ignorent cette grande vilenie

Ils font trembler les masures
Et s'obscurcir l'azur
Grands et petits fuient devant eux
Terribles hommes d'armes aux yeux creux

Les braves gens apeurés
S'en sont claquemurés
Mais n'échappent à la peste
Qui suit ce cortège funeste

Rien ne sert de se cacher
On ne peut s'échapper
Quand on entend les cors
De la puissante armée des morts


Dernière édition par melekesch le Lun Nov 29, 2004 10:43 am, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Nov 29, 2004 10:43 am 
Hors ligne
Rame einstein

Inscription: Lun Nov 01, 2004 7:51 pm
Messages: 121
Localisation: juste derrière vous!!!!
L'amour à mort!


Ce soir la lune est belle
Brillante, argentée et haute dans le ciel
Pourtant je suis au désespoir
Car pour moi l'avenir est noir

Tu es parti loin de moi, de ma vie
Vers ce pays lointain que je maudis
Tu as entrepris seul le dernier voyage
En me laissant seule ici avec ma rage

Comment as-tu pu me quitter?
Comment as-tu pu croire que je comprendrai?
Tu ne m'as même pas dit adieu
Et plus jamais je ne reverrai tes yeux

Tu es sorti comme toujours léger et aérien
Sans te soucier de ces terribles humains
Tu disais que tu ne les craignais pas
Et pourtant ce sont eux qui t'ont mis au pas

Ils t'ont poursuivi, traqué, acculé
Je me demande à quoi tu as pensé
Quand de chasseur tu es devenu proie
Et que leur piège s'est refermé sur toi

Ils t'ont d'abord fait un procés
Et puis la sentence a été prononcée
La mort était leur choix
Telles en avaient décidé leurs voix

A l'aube ils t'ont conduit
Là où tu as perdu la vie
Et c'est en titubant
Que tu as regardé le soleil levant

Tout s'est déroulé rapidement
Mais tes souffrances endurées courageusement
Ont éveillée une grande douleur
Parmi tes frères et tes soeurs

La lune était belle ce soir
Et je viens de retrouver l'espoir
Car à mon tour on vient de m'amener
La où tout doit se terminer

Le soleil ne vas pas tarder à se lever
Je vais bientôt te retrouver
Et dans un dernier sourire
Se termine ma vie de vampire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Déc 16, 2004 7:32 pm 
Hors ligne
Rame einstein

Inscription: Lun Nov 01, 2004 7:51 pm
Messages: 121
Localisation: juste derrière vous!!!!
La sorcière

Dans cette forêt que l'on dit hantée
Plus grand monde n'ose s'aventurer
Un jour je m'y suis promené
Et voici ce que les arbres m'ont raconté

La mousse aimait la caresse de son pied léger
Son rire cristallin d'écho en écho cascadait
A ses mains aux doigts fins les fleurs s'abandonnaient
Son coeur tout entier aimait la forêt

Mais un jour ils sont venus la capturer
Pour ne pas qu'elle s'enfuie ils l'ont enchainée
Loin de ses amis ils l'ont entrainée
Et ils l'ont conduite vers leur cité

Parce qu'elle était libre ils l'ont jugée
Parce qu'elle était belle ils l'ont emprisonnée
Parce qu'elle aimait la nature ils l'ont torturée
Parce qu'elle était femme ils l'ont brulée

Cette sinistre nouvelle à peine dévoilée
Les nuages ont pleuré et la rivière à débordé
Les feuilles ont frémis et les arbres ont grondés
Les animaux attristés ont menacés

Le nom de l'absente fut alors invoqué
Puis ensuite toute vie s'est figée
Ils attendent tous avec sérénité
Le retour de celle qui était l'âme de la forêt

Voilà l'histoire telle qu'elle me fut narrée
Et vous qui lisez ces lignes gardez le coeur léger
Car tout espoir ne s'est pas envolé
J'ai entendu son rire en quittant la futaie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Jan 25, 2005 8:09 am 
Hors ligne
Rame einstein

Inscription: Lun Nov 01, 2004 7:51 pm
Messages: 121
Localisation: juste derrière vous!!!!
ODIUM HUMANI GENERIS

Quand la nouvelle est arrivée
Une grande clameur s'est élevée
Et dans une profonde perplexité
Les Enfers et les Cieux furent plongés

Personne au début, n'y a cru
Cela était si inattendu
Ceux dont on ne se souciait plus
Revenaient les hanter de manière impromptue

Depuis la nuit des temps en effet
Dieux et Démons avaient renoncé
A être constamment bafoués et rejetés
Par ces êtres belliqueux et effrontés

Face à cette déclaration de guerre
Les Enfers tout entiers se sont mis en colère
Les Cieux en ont pleurés des larmes amères
Furieux de ne pas avoir protégé leurs arrières

Les uns après les autres, les armes à la main
Ils ont combattu, sans espoir de lendemain,
Il en reste une poignée terrés dans des souterrains
Victimes impuissantes de l'odieux genre humain.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Jan 29, 2005 12:19 am 
Hors ligne
Rame einstein

Inscription: Lun Nov 01, 2004 7:51 pm
Messages: 121
Localisation: juste derrière vous!!!!
les amants du temps jadis

Un jour le vent m'a dit : arrêtes-toi
Assieds-toi et écoutes ma voix
Car je vais te conter aujourd'hui
La légende des amants maudits

C'était par un beau soir de Juillet
Qu'au bord de l'onde il se sont rencontrés
Malheureusement pour eux
L'avenir ne s'annonçait pas radieux

L'amour les avait foudroyés
Au premier regard échangé
Mais il était marié à une mégère
Et elle était promise à son frère

Ils ne voulurent pas être adultères
Mais que pouvaient-ils y faire
Quans l'amour devient passion
On n'a plus le sens de la raison

Ils ne voulaient plus se cacher
Mais les circonstances l'imposaient
Alors ils se sont enfuis
Voulant enfin vivre leur vie

Mais les époux jaloux et abandonnés
Dans leurs amour-propres bafoués
Les déclarèrent hors-la-loi
Et les pourchassèrent dans les bois

Ils les ramenèrent couverts de chaines
Les livrant à l'opprobre et la haine
Mais nul ne songea à les huer
Car de tous ils étaient aimés

Elle on la traita de sorcière
Et lui on le mit aux fers
Elle échappa à la surveillance
Et le retrouva pour alléger sa souffrance

Ils furent condamnés à un destin funeste
Mais eux en un seul geste
Echappérent à ce triste sort
Tendrement enlacés dans la mort

L'amour est plus fort que la mort
Il nous rend meilleur et plus fort
Nous fait avoir des moments palpitants
Nous fait nous sentir vivants

Le vent s'est alors tu et puis s'en est allé
Mais avant de partir il m'a chargé
De vous rappeler cette légende de jadis
Celle des amants maudits


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com