Le grimoire d'Ulfer
http://forum.ulfer.fr/

Composition commune 5 : Une journée en enfer
http://forum.ulfer.fr/viewtopic.php?f=28&t=518
Page 2 sur 5

Auteur:  Pépère [ Jeu Sep 15, 2005 6:19 pm ]
Sujet du message: 

Pliant comme le roseau
Sous la tourmente,
Je m'abaisse, peunot...
Blâme en attente...

Auteur:  Vae-primat [ Jeu Sep 15, 2005 9:23 pm ]
Sujet du message: 

La voix grondante du tonnerre
Les yeux fulminants d'éclairs
voici venir l'adorable père
Je fais mes prières
:mrgreen:

Auteur:  Pépère [ Ven Sep 16, 2005 5:21 am ]
Sujet du message: 

Et mon cerceuil en plus.
Le paternel tonna :
"Quoi, qu'est-ce qu'y a ?"
"Ben... Heu... j'ai raté mon bus..."

Auteur:  Vae-primat [ Ven Sep 16, 2005 10:34 am ]
Sujet du message: 

"Si tu te levais de bonne heure,
Tu ferais mon bonheur
Mais pour mon malheur
T'es le plus grand des glandeurs.

On joue les écolos
Mais on a besoin de mon auto,
Tu te leverais plus tôt
Tu t'y rendrais à velo!"

Je plie sous cet orage
C'est une solution bien sage
Lorsque le Pater est en verve
De se cacher sous l'herbe

:mrgreen:

Auteur:  Pépère [ Ven Sep 16, 2005 4:38 pm ]
Sujet du message: 

Mais enfin, après avoir
Utiliser ses droits de père,
Il doit se résoudre aux devoirs,
Même si ça le désespère...

Auteur:  Pépère [ Ven Sep 30, 2005 5:00 pm ]
Sujet du message: 

Les grilles d'acier de la prison studieuse
Me narguent, hautaines, de leur envergure.
Je baisse la tête en attitude pieuse
Et je me prend un poteau dans la figure

Auteur:  Julianos [ Sam Oct 08, 2005 6:23 pm ]
Sujet du message: 

Sous les quolibets narquois de mes condiciples,
Je pénètre dans l'Antre, obscure et noire
Je passe alors les miradors multiples
Et les crosses dressées des pions revenchards...

Auteur:  Pépère [ Sam Oct 08, 2005 6:34 pm ]
Sujet du message: 

Alors sonne le glas, écorche les tympans,
Comme un cri de Nazgul dans le noir de la nuit.
Lorsqu'un gros prédateur rugit du fond des bois,
Sa proie lève la tête, prête à fuir, aux abois...

Auteur:  Julianos [ Sam Oct 08, 2005 6:40 pm ]
Sujet du message: 

Et elle s'avance, lente, menaçante
Se mouvant entre les vents et les espaces
Sifflant dans la brise et la masse
Pour finalement serrer sa comparse.

Auteur:  Vae-primat [ Sam Oct 08, 2005 6:43 pm ]
Sujet du message: 

Le maître arrive, la science est en marche
l'amphitryon renâcle et remâche
Que de nourrir son esprit, l'élève ne veut
Que le laisser libre de s'envoler dans les cieux

Auteur:  Pépère [ Sam Oct 08, 2005 6:46 pm ]
Sujet du message: 

Pof. Un choc lourd et pesant
L'élève s'écrase sur son séant,
Aspiré par la gravité.
Parviendra-t-il à se relever ?

Auteur:  Vae-primat [ Sam Oct 08, 2005 6:54 pm ]
Sujet du message: 

Avec méthode, le maître s'acharne
Pour que l'élève, à sa leçon, s'implique.
Mais, astucieuse, se dérobe la carne
Qui n'entend rien à cette supplique

Auteur:  Julianos [ Sam Oct 08, 2005 6:58 pm ]
Sujet du message: 

Pourtant l'idée force, use du bélier
Pour entrer sans vergogne dans ceci,
La tête chevelue de couillon endormis
Qui pend laborieusement au cou fatigué

Auteur:  Vae-primat [ Sam Oct 08, 2005 7:05 pm ]
Sujet du message: 

Lentement le temps s'écoule
L'élève, lentement, s'écroule
La trotteuse, vaillament, s'entraîne
Pour l'élève, c'est le travail à la chaîne

Auteur:  Pépère [ Sam Oct 08, 2005 7:08 pm ]
Sujet du message: 

Une chaîne d'esclave
Qui m'entrave, grave
Et me gave,
La fatigue s'aggrave

Page 2 sur 5 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/