Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Mer Aoû 22, 2018 6:39 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Yukimura
MessagePosté: Ven Avr 28, 2006 11:40 am 
Hors ligne
révolutionnaire de la rebellitude
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 28, 2006 11:31 am
Messages: 156
Monde sans indulgence
Ne t'en fait pas
J'aurais ma revanche

La moindre erreur
Tu ne la pardonnes pas

Mais tu te meurs
Dans ta bétise

Dans ton état
De pauvreté et d'inhumanité
Corrompu par l'or noir
Détruisant l'or bleu
Tiraillant les dieux
De notre imaginaire et
Donnant raison à la guerre

Hypocrisie et insolence
Sont les maitres mots
De cet univers
Où seul nait la guerre



----------------------------------------------------

Espoir

Ô déesse de la mort
Qui détient le pouvoir ultime
Décidant de chaque sort
Des humains plongeant dans l'abîme
Un jour
Ce sera mon tour
En attendant je compte vivre
Mais surement pas survivre
Sans dire un mot
Sans rien y faire

Je veux sauver la Terre



----------------------------------------------------

Monde (je viens de le retrouver. Plus de rimes cette fois :))

Ô coeur léger de la vie
Je ne suis las que de l'ennui

Quand le vent passe
Et que le monde trépasse

Tant de maux parcourent le monde
Que la Terre cèsse d'être ronde

Pour peu à peu se détruire
Et que chacun aille mourir

Conscient de son erreur

De son malheur
Et de son bonheur


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Mai 29, 2006 7:14 pm 
Hors ligne
révolutionnaire de la rebellitude
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 28, 2006 11:31 am
Messages: 156
Voila encore un poème, un peu plus long, mais toujours fait suivant la même optique : mettre en forme ce qui me passe par la tête. Pas de retouche, juste une impression de mes sentiments du moment en m'inspirant des choses qui se passent au moment au j'écris.

Heure et avenir

9h33, l'heure tourne si peu
Pourquoi donc cette lenteur?
Même à l'exterieur
Le ciel s'en mêle, et il pleut

Le professeur parle,
Un language bizarre.
J'ai vraiment du mal,
A comprendre ce bazar,

Tant de choses inutiles
Dans un monde si futile
Je nage dans l'inconscience
D'un océan plein d'innocence

9h43, l'heure tourne si peu
Pourquoi donc cette lenteur?
Même à l'exterieur
Le ciel s'en même, et il pleut

Tout est gris ici
Le soleil est caché
Il n'y a rien de pis

On nous parle d'orange
Mais quel rapport?
Avec ce qu'il se passe dehors?

9h46, l'heure tourne si peu
Pourquoi donc cette lenteur?
Même à l'exterieur
Le ciel s'en même, et il pleut

On nous parle du passé
Au présent tout est pressé
Et le futur?

Ce temps qu'on nous apprend
Depuis bien longtemps
Ne sert qu'à dire
Ce que l'on pense de l'avenir

Mais pensons nous vraiment
A ce temps de demain?
Il est si lointain
Qu'on s'en fout completement

9h51, l'heure tourne si peu
Pourquoi donc cette lenteur?
Même à l'exterieur
Le ciel s'en même, et il pleut

Je n'arrive plus à pensée
Tant de brouhaha
Se presse à l'entrée
De mon cerveau si las

Mais que fait je ici?
Embourbé dans l'ennui
Alors que là bas
On a besoin de moi

Le temps passe si lentement

9h59, l'heure arrive à sa fin
L'enfer est finit enfin
Mais à l'exterieur
Le Ciel toujours, pleure.
[/i]

_________________
"When the power of love overcomes the love of power, The world will know Peace"
J. Hendrix


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juin 10, 2006 10:02 am 
Hors ligne
révolutionnaire de la rebellitude
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 28, 2006 11:31 am
Messages: 156
Ola je dois vraiment m'emmerder en cours parce que je suis inspiré là :)
Les première S et plus reconnaitrons certaines choses ;)

Chim'iorgua nik

Butane, propane, exane
Appellés Alcanes
Devenu énergie
Par les raffineries

L'butène, propène, exène
Tous appellé Alcènes
L'isomérie en Z/E
Ne les changes pas qu'un peu

Butanone et propanone
Furent appellé Cétone
Oxydé d'un secondaire
Qui ne trouve rien d'autre à faire

Pour terminer butan_2_ol
Tout bêtement nommé alcool
Nous laisse en état d'ivresse
J'ai vraiment hâte que cela cesse

Chim' Chim'
Chim'iorgua nik




Poeté

Je suis trop, étrané, misorté, pourané, relané, exorpé, soumilé, stiriné, maliqueté, dohosté, larçoné, écramé, morssoné, chiminé, torsadé, angloté, spanilié, françassoné, philomarqué, eupessé, géographé, mathénié, physiqué, aissevété, baudelé, renané, ernauxé, apolliné, jacquardé, molièré, montaigné, rousseauté et voltairé, dideroté, beaumarché, marivé, montesquié, laclosé, prévosté, corneillé, raciné, boileauté, becketté, musseté, zolassé, hugotiné, flauberté et sartré pour réviser....

_________________
"When the power of love overcomes the love of power, The world will know Peace"
J. Hendrix


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 27, 2006 5:36 pm 
Hors ligne
révolutionnaire de la rebellitude
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 28, 2006 11:31 am
Messages: 156
Ohohoh!! Qu'ai je retrouvé? Dans les tréfons infinis de mes antiques cours du collège que je viens de trié? Un poème!! Ecrit le 18 décembre 2002 par... moi (en tout cas c'est signé de mon nom donc je pense que c'est de moi :p)

Je vous laisse juger de mes talents de l'époque qui doivent etre... encore pire que ceux d'aujourd'hui :mrgreen: M'enfin j'avais que 13 ans hein :)

Eternité

Eternité
Je dis : eternité
Je dis : eternité de la vie
Quand elle nait en janvier
Et meurt en Décembre
Courte est la vie
Car on meurt
Et d'autres naissent
Eternellement

Je dis : Eternité
En pensant aussi
Au temps qui passe
Qui ne s'arrête jamais
Qui passe trop vite
Il arrive, il passe, il s'en va
Et il revient
Eternellement

La vie bouge, elle bascule
Elle est irrégulière
Le temps lui, ne bouge pas
Il suit sa voie

Ainsi va la vie
Ainsi va le temps
Eternellement

_________________
"When the power of love overcomes the love of power, The world will know Peace"
J. Hendrix


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Sep 22, 2006 5:44 pm 
Hors ligne
révolutionnaire de la rebellitude
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avr 28, 2006 11:31 am
Messages: 156
Et c'est repartit! A peine deux semaines après la rentrée et voilà que je ne trouve pas mieux à faire qu'écrire pendant un cours de math :p

Requiem

Les morts n'ont pas besoin de compassion
La faucheuse est venue les chercher
L'histoire ne fait que se répeter
Seuls les mourants réclame notre attention

Mais honorez les trépassés
C'est ne pas les oublier
Nous sommes garant de leur mémoire
Mais aussi de notre Histoire

Pour ne pas répeter
Les erreurs du passé

-----------------------------------------------------------------------
(Petit poème)

Pour un monde meilleur
Il faudrait que la joie
Soit inscrit dans une loi
Qui proscrit le malheur

_________________
"When the power of love overcomes the love of power, The world will know Peace"
J. Hendrix


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com