Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Jeu Mai 24, 2018 3:06 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Langues imaginaires
MessagePosté: Jeu Oct 14, 2004 4:18 pm 
Hors ligne
Il parait que c'est le patron...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juil 20, 2004 9:58 am
Messages: 615
Localisation: Bordeaux
Et bien voilà un sujet pour parler des langues imaginaires si fièrement évoquées dans l'autre topic...

Introduction

Il existe plusieurs centaines de langues imaginaires rescencées. Ces langues sont inventées plus ou moins bien par les humains pour répondre à des buts précis. On distingue plusieurs classes, voici les plus importantes:

* langues logiques: les langues logiques sont pour la plupart, au début, des outils d'expérimentation (la plupart sont créées dans le but de tester l'hypothèse de Sapir-Whorf, ce dernier prétend qu'une langue influence la manière dont nous pensons) sans ambiguïtés grammaticales, lexicales et phonologiques.
La langue logique la plus connue est le Lojban : http://www.lojban.org/fr

* langues fictionnelles: lorsqu'un écrivain invente un monde imaginaire et qu'il veut rendre ce dernier plus réaliste, il utilise divers procédés dont la création de langue(s). JRR Tolkien est bien sûr l'homme le plus connu qui ait utilisé cette pratique (et il n'a pas développé ni une seule langue, ni plusieurs, mais de véritables familles linguistiques avec des langues-mères, des langues-filles etc...). On peut aussi citer plusieurs langues comme le klingon, développées dans un monde de science fiction...
http://www.uib.no/People/hnohf/ pour les langues de Tolkien, voir en bas pour les liens français dont l'excellent Ambar Eldaron ( http://www.ambar-eldaron.com ) et la partie Cours de Sindarin de Forgotten Dreams est aussi à voir

* langues ayant pour but d'être utilisées comme instruments de communications internationaux: l'esperanto est bien sûr la langue la plus connue de ce type. Très en vogue il y a plusieurs dizaines d'années, l'esperanto n'a plus la même renommée qu'auparavent de nos jours, il relie toujours des milliers d'adeptes. L'ido est une de ses versions re-actualisées. Ces langues sont extremement faciles à apprendre, parler et comprendre, surtout pour les européens puisqu'elles utilisent le fond lexical gréco-romain.
www.esperanto.net

Exemples de langues inventées

L'une de celles que j'ai inventé, le salira. Ceux qui aiment le quenya aimeront sûrement le salira car les sonorités des deux langues sont assez proches, mais la comparaison s'arrête là. :wink:

L'équipe de Tamriel Rebuilt procède à l'élaboration d'un langage dunmer plus complet dans le cadre du jeu Morrowind (série des Elder Scrolls, voir Morrowind Projects), mais il s'agit d'après ce que j'ai lu d'une langue créée de manière moins poussée que le salira. :wink:

_________________
Webmaster du Grimoire d'Ulfer - site personnel


Dernière édition par Ulfer le Jeu Oct 14, 2004 6:20 pm, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Oct 14, 2004 6:14 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
juste une petite pierre à l'édifice,


le langage des kobolds de DAoC

LIEN CENSURE, a changé de spécification à travers le temps... :roll:

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Oct 14, 2004 6:19 pm 
Hors ligne
Il parait que c'est le patron...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juil 20, 2004 9:58 am
Messages: 615
Localisation: Bordeaux
:lol:

J'avais bien sûr oublié les langages créés pour l'amusement pur et simple de leur concepteur. On peut citer ainsi l'animalic des cousines de Tolkien...

_________________
Webmaster du Grimoire d'Ulfer - site personnel


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Oct 16, 2004 11:49 am 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
<hors sujet>

Citation:
ce dernier prétend qu'une langue influence la manière dont nous pensons


Lire à ce propos "Les Languages de Pao" de ............ Jack Vance (?):oops::roll:

</hors sujet>

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Oct 16, 2004 12:35 pm 
Hors ligne
Le Rusé

Inscription: Mar Oct 05, 2004 2:42 pm
Messages: 378
Localisation: Entre l'Asgard et l'Alfheim
(extrait de Science et Avenir Hors-Série n°125)

Des langues artificielles

A l'instar des langues naturelles, les langues artificielles s'inscrivent au sein de grandes familles.
Trois d'entre elles - Le Volapuk, l'espéranto et l'interlingua - occupent une place importante dans ce paysage linguistique. Chacune de ces langues mères engendrant à leur tour des langues filles bercées par le rêve d'accéder à l'universalité.
Au début du XXe siècle, cette quête répond à une volonté de paix perpétuelle, de bonheur des individus (1) et du progrès des sciences et des techniques mis à mal par les débuts de la Seconde Guerre mondiale.

Le volapuk, langue à racines européennes déformées, proposée en 1879 par le prètre allemand Schleyer, constitue le premier essai sérieux d'organisation d'une langue artificielle. Ces efforts fuent, dans un premier temps, couronnés de succés puisqu'on recensait, dès l'année de sa création, 283 sociétés volapukistes réparties dans 25 pays. Langue complexe, difficile à prononcer, le volapuk finit rapidement aux oubliettes, non sans avoir donné naissance à une dizaine de rejetons parmi lesquels le balta (1887), l'espéranto (1887), la lingua europaen (1907).

Tout autre sera le destin de l'espéranto, publié à Varsovie en 1887 par le docteur Lejzer ludwik Zamenhof, qui servira de trame à l'espéranto réformé (1894), leuqel a lui-même inspiré l'ido (1907) et l'idiom neutral (1896).
La plus renommée des langues construites est, de fait, la seule langue effectivement parlée. Sa simplicité est l'une des raisons de son succès : Inspiré de l'espagnol, de l'italien et de l'allemand, l'espéranto compte 900 mots, et sa grammaire se réduit à 16 rêgles ne comportant aucune exception.
En 1999, le sénateur Guy Fischer a souhaité l'introduction de l'espéranto en tant qu'épreuve facultative au baccalauréat.

L'interlingua (1951) est le fruit de vingt ans de recherche linguistique menées au sein de l'International Auxiliary Language Association (IALA) par des linguistes et des universitaires du monde entier parmi lesquels André Martinet. Son vocabulaire est élaboré à partir d'un noyau commun à sept langue de la famille indo-européenne (allemand, anglais, espagnol, français, italien, portugais et russe) et sa grammaire ne souffre d'aucune exception.

Alexandrine Civard-Racinais


(1) Voir le débat "Utopie/Dystopie" du forum Littérature ainsi que le topic "1984" de julianos, section SF.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com