Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Jeu Mai 24, 2018 3:07 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Mar 10, 2005 1:17 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Citation:
Il y a un GROS truc qui me gêne en fantasy (et encore plus en BD de fantasy), c'est la place des femmes.
Sortie de l'esclave ou de l'amazone, pas de salut !


Oui, maintenant que tu le dis, c'est vrai que le stéréotype est là ! Mais au moins dans Lanfeust, Cixi et Cian sont quand même différentes de cela ! Enfin, surtout Cian, qui est belle et fragile... :wink: Alors arrête de critiquer Lanfeust qui est une super bd ! :evil: Sauf les derniers des étoiles qui commencent à partir un peu en vrille :?

J'ai lu aussi les 2 premiers Tome d'arthur avec Myrinn le fou ; très bonnes bds, un dessin super et un envoûtement total. Moi je suis pour ! Mais je n'ai pas réussi à les trouver...Il va falloir que j'aille à la boîte aux livres un de ces jours...
Pour les blueberry, comme pépère ou presque ! Je les ai tous lus, sauf les derniers sortis parce que je préfèrais Blueberry quand il était lieutenant ! :wink:

EDIT : C'est mon 300e message, yppiiiii !!!

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Dernière édition par Julianos le Jeu Mar 10, 2005 5:33 pm, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Mar 10, 2005 2:32 pm 
Hors ligne
Monsieur mal embouché
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juil 21, 2004 2:07 pm
Messages: 1076
Localisation: Dans un syndrome psychotique refoulé.
Citation:
Par contre Fearon, sur Bilal = absent des Medias, je ne suis pas d'accord !
Les Medias ont trois/quatres dessineux en réserve et c'est toujours :
Bilal OU Margerin ou Marjane Satrapi/Joan Sfarr.
Je n'ai jamais vu Etienne Davodeau, François Cortegianni, Colin Wilson, et Jean Oublie.

Disons que la BD en général est pas très représentée dans les médias et surtout dans la petite boîte diseuse de conneries. Ça te va ?


Citation:
une femme en BD heroic fantasy est toujours à moitié à Oilpé, ou en cotte de maille ou en déshabillé vaporeux.
Y'en a marre de ce stéréotype !

Ouais, c'est vrai, c'est chiant.

_________________
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Mar 10, 2005 7:08 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Citation:
Mais au moins dans Lanfeust, Cixi et Cian sont quand même différentes de cela ! Enfin, surtout Cian, qui est belle et fragile...


Cixi : stéréotype même de la donzelle libre et peu vêtue, affublée d'un fort caractère.
Cian : l'autre stéréotype, pour les bds pudiques : La magicienne en robe.

Heuresement que Lanfeust est un ouvrage drôle et joue avec ces modèles, parce qu'il n'y échappe pas.

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Mar 10, 2005 7:38 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
juste un petit message que je plussoie ceci :
Citation:
Et dans le genre "rigolo" il y a evidemment Garulfo, l'histoire d'une grenouille changée en Prince charmant ! Formidable !
c'est tout simplement génial !! ( dommage qu'ils aient que les 4 ou 5 premiers tomes au CDI :cry: )

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Mar 10, 2005 7:40 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Citation:
Cixi : stéréotype mêm de la donzelle libre et peu vêtu, affublé d'un fort caractère.
Cian : l'autre stéréotype, pour les bds pudiques : La magicienne en robe.

Ok, je me suis fait casser, mais à force de vouloir défendre l'indéfendable... :mrgreen:

Bon ! La bd d'Arthur, elle, y échappe, mais c'est vrai que ce n'est pas vraiment de la fantasy. C'est une vison plus historique des choses :wink:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Mar 10, 2005 8:06 pm 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
Citation:
Blueberry : tous lu. Je gagne quoi ?


Le droit d'aller explorer les Monts de la Superstition avec Ernest antoine Seillere, et ma reconnaissance eternelle s'il ne revient pas... :mrgreen:

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Sep 07, 2005 7:10 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Image

Je viens de finir le onzième tome de la célèbre série du Décalogue, qui est en fait une sorte de conclusin qui recouvre l'ensemble et remplie les éventuels trous...
Pour ceux qui ne connaissent pas, le Décalogue raconte l'histoire de Nahik, un livre qui entre autre présente la gravure d'une homoplate de chameau sur laquelle est gravé un décalogue (qui est normalement avec majuscule et désigne les dix commandements de Moïse) qui aurait été par Mahomet himself !
Chaque épisode s'interresse à une personalité, à une époque et un lieu précis, des Etats-Unis à l'Egypte en passant par l'Allemagne nazie, en remontant le temps jusqu'à l'origine du livre...
Il tourne aussi à chaque fois autour d'un commandements, jamais respecté dans les faits : si "tu ne tueras pas ton prochain", on peut être sûr qu'il y aura un meurtre dans le tome...
Il y a un peu "mise en abîme", c'est-à-dire que Nahik est la transcription d'un texte, donc, qu'il est lui même plusieur fois transcrits, comme dans le premier épisode où il tombe entre les mains d'un auteur qui y trouve sa muse, de plus, le onzième épisode se présente comme la recherche des notes autour de Nahik, et enfin, en toute fin de pages, l'auteur (Giroud) remercie la personne qui lui a confié ces notes, la petite fille de celui qui l'avait financé (et l'un des derniers personnages de l'histoire, donc).
Il ne précise pas d'ailleurs ce qui est vrai de ce qui est romancé, précisant qu'il a fallut "remplir quelques blancs" sans que "ceux-ci soit trop nombreux"...
D'ailleurs, en y réfléchissant, l'auteur lui-même se jette dans cette abîme puisqu'il est l'auteur du premier épisode (sauf qu'il ne tue pas son informatrice, lui-ouuuups... :mrgreen: )

Enfin bon, tout ça pour dire que c'est une très bonne série, qui d'abord a une très bonne continuité, des lieus et des époques brossés avec précision et un respect presque journalistique, des personnages interressants dont on peut parfois constater l'évolution d'un épisode à l'autre (comme ce jeune arménien appartenant aux "vengeurs" (chargés de retrouver d'anciens responsables du génocide et de "rendre justice") qui devient patron d'une grande filiale de fast-food aux States... avant de lancer des recherches sur ses racines... ou ce fringant officier de l'armée Napoléonnienne qu'on retrouve fou et exploité par son frère lors de la Restauration), et enfin une intrigue bien ficelée, que ce soit dans l'ensemble ou à chaque épisode...

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Sep 07, 2005 7:24 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Ah ouais ; ça fait longtemps que mon regard glisse dessus à Auchan ou à La Fnac, je jetterai un oeil la prochaine fois ! :wink:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Sep 07, 2005 7:28 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
11ième tome ? tiens ça peut valoir le coup :D

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Sep 07, 2005 7:32 pm 
Hors ligne
Private Joke
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 25, 2004 12:57 pm
Messages: 1016
Localisation: Dans vos rêves les plus fous mesdemoiselles...
J'avais déjà parlé du décalogue, page 2 de ce topic :wink:

Mais ton post est plus complet :mrgreen:

_________________
Président du CGO


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Sep 07, 2005 7:32 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Citation:
11ième tome ? tiens ça peut valoir le coup


Il n'est vraiment pas comme les autres (en même temps, ces derniers s'organisent sur le décalogue, celui-là et un peu en-dehors... il entoure, quoi...)
Il n'y a pas que de la bédé (juste pour "combler les trous" entre d'autres épisodes), c'est surtout présenté avec les courriers qu'envoie celui qui fait les recherches à l'arménien sus-nommé, il y a des photos, des notes historiques annexes, etc...

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Sep 13, 2005 6:47 pm 
Hors ligne
Monsieur mal embouché
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juil 21, 2004 2:07 pm
Messages: 1076
Localisation: Dans un syndrome psychotique refoulé.
Emma meurt d'envie de nous écrire une tartine sur le pourquoi du comment Bilal c'est un type qui ne se sent plus pissé, après je me ferais un plaisir de dézinguer ses arguments même si je dois passer par la mauvaise foi.

Petit récapitulatif de mes dernières lectures...

petit 1. xxeciel.com/mémoire98 ( Yslaire )
1er tome que j'ai trouvé plutôt sympa un peu déçu par certaines touches de couleurs un peu imprécises ( 1 ou 2 cases ou c'est vraiment voyant ) et une intrigue qui s'arrête brusquement ( quoi ? déjà ? mais ça commence à peine ?? ), faut voir le tome 2...

petit 2. Blacksad - Quelpart entre les ombres ( mouarf le titre bateau ) par des espagnols ( demandez à Emma )
Après avoir gloussé 2 minutes sur le titre je me suis pris une torgnole visuelle ( ok les mecs j'arrête de rire ).
Scénaristiquement parlant j'ai été légèrement déçu, ça utilise le classique du polar ( la star assassinée, le garde du corps amant, blablabla ).
Mais c'est bigrement efficace, bien mis en scène, bien découpé, des dialogues qui collent à l'ambiance, des gueules impecs...
Le perso du pauvre larbin qui voulait s'affranchir, je sais pas si c'est un classique mais j'ai bien aimé.
C'est toujours le format 50 ( environ )pages que je trouve trop étriqué pour faire une histoire bien développé en une bédé...
Le 2e épisode à l'air pas mal et me fais bien saliver..

petit 3. Les libérateurs par Enrique Fernandez ( un espagnol encore )
Là, j'étais pas très sûr de bien tombé niveau scénario et j'en toujours pas sûr, ça m'a semblé sympa mais j'arrive pas trop à tout bien cerner. C'est la fin qui m'a pas mal déroutée, très abrupte et pourtant c'est fini pas de suite apparemment ( toujours le format qui me scorgneugneu ).
Graphiquement c'est magnifique, le trait est presque absent laissant la part belle aux couleurs et aux lumières, ces lumières...wahou, les expressions, les gueules, tout est absolument enchanteur pour les yeux.
Le découpage tient la route ( malgré quelques soucis de lisibilité dans certaines cases vers le début ), les scènes d'actions sont pleines de vie ( et de morts aussi mais c'est autre chose ).
Donc j'ai bien aimé mais une relecture s'impose pour que j'arrive à voir où il veut en venir cet espagnol, si c'est ah ouais putain ou si c'est mouais pas trop mal....

Pour résumer, j'ai lu des bédés que je classerais dans les bonnes mais qu'après une cure de Bilal j'ai du mal avec le format traditionnel d'environ 50 pages...

_________________
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Sep 13, 2005 8:26 pm 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
Citation:
Emma meurt d'envie de nous écrire une tartine sur le pourquoi du comment Bilal c'est un type qui ne se sent plus pissER, après je me ferais un plaisir de dézinguer ses arguments même si je dois passer par la mauvaise foi.

Tu peux toujours te brosser !

Citation:
Blacksad - Quelpart entre les ombres ( mouarf le titre bateau ) par des espagnols ( demandez à Emma )
Après avoir gloussé 2 minutes sur le titre je me suis pris une torgnole visuelle

les auteurs de Blacksad sont Diaz Canales et Juan Guardino, et si tu les insulte, la torgnole ne sera plus seulement visuelle :evil:
Citation:

Scénaristiquement parlant j'ai été légèrement déçu, ça utilise le classique du polar.


Le Polar est un genre en soi même, comme dans tout les genres (Tragédie, comédie etc) il y a des régles, non écrites, mais avec lesquelles l'auteur doit se bagarrer. C'est le lot de tout le monde et les auteurs de Polar n'echappent pas à la régle, lit un Léo Malet, un Simenon, un James Hadley Chase, va voir tout les films noir que tu veux, les ressorts sont souvent les mêmes !
Il est TRES difficille d'écrire quelque chose d'absolument nouveau, surtout dans un genre aussi éculé que le polar, ou tout a plus ou moins été fait depuis longtemps.
Même visuelement, Blacksad n'innove en rien : Filer des comportements humains à des animaux, c'est aussi vieux que La Fontaine ou Esope.
Et un polar mettant en scéne des animaux à comportements humains (ou des humains ayant des tronches d'animaux, comme ont veut). Ce n'est pas nouveau non plus.
Je recommande de lire "Le Polar de Renard" (dessin Jean Louis Hubert, et scénario Jean Gérard Imbar) qui revisite façon polar le "Roman de Renard" .
l'album aux éditions du Square date de 1979, et on doit pouvoir le trouver chez des libraires serieux, vu qu'il a été réedité chez.... Dargaud (?)
C'est du Noir/blanc trés chiadé et ça n'a pas prit une ride (et c'est Français)

En BD comme en littérature, comme partout, il y a plusieurs manieres de faires les choses, ce qui importe souvent ce n'est la chose en elle même, mais la maniere dont c'est écrit :
Exemple :

C'est l'histoire de deux jeunes gens, un garçon et une fille.
Ils s'aiment, mais leurs familles se détestent, et à la fin, ils meurent tout les deux.
En littérature, c'est "Roméo et Juliette" de Shakespeare, et au cinéma c'est "West Side Story" un des plus grandes comédies musicales au monde.
(Joué en permanence à Broadway, en alternance avec "Cat" !)

Pour l'un comme pour l'autre, l'histoire est on ne peu plus con, et si tu analyse la plupart des histoires, tu retrouvera souvent les mêmes ficelles un peu partout !

C'est pourquoi etre déçu par une histoire classique c'est extrement con.
l'important n'est pas d'etre épaté à chaque page (franchement, si a la deuxieme page, blacksad rencontrai un dragon, un dieu égyptien ou montait dans un astronef, j'aurais été vachement surpris !), mais de savourer l'oeuvre.

Ce que visiblement tu ne sais pas faire ! :twisted: :evil:

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Sep 13, 2005 8:51 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
de la BD.... des animaux avec des comportements humais...un polar...
mais bon sang ! personne ne parle de Canardo ?!
C'est la meilleure BD/polar avec des animaux
noir et cynique, réaliste et saissisant
de l'intrigue aux personnages captivants
en passant par le dessin fantastique
c'est une BD à ne pas manquer,
qu'auraient du lire tous les fanatiques
de polar et de BD
:mrgreen:

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Sep 13, 2005 9:42 pm 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
Tiens, c'est vrai, Canardo, (de Benoit Sokal, tu aurais put donner le nom de l'auteur en plus !).
Encore un bon exemple !

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com