Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Dim Oct 21, 2018 6:00 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 4:12 pm 
Hors ligne
Private Joke
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 25, 2004 12:57 pm
Messages: 1016
Localisation: Dans vos rêves les plus fous mesdemoiselles...
A votre avis, quelle chance y a-t-il que vous ayez à l'instant même inspiré une molécule d'air exhalée par César en rendant son dernier souffle ?

La réponse est surprenante :

La probabilité que cela vienne effectivement de se produire, là, tout de suite, à l'instant, est supérieure à 99 %.

Oui, vous avez bien lu !

En deux inspirations, vous êtes sûr d'avoir respiré une partie du même air que notre ami Jules César !

A l'intention des sceptiques, petite explication :

Partons de l'hypothèse qu'après plus de deux mille ans, les molécules exhalées par César se sont répandues à peu près uniformément dans le monde et que la grande majorité d'entre elles sont toujours libres dans l'atmosphère.

Je sais, ce point est discutable, car les molécules se combinent entre elles, avec d'autres élements, et ne restent pas là, sagement, dans l'atmosphère ...

Quelques probabilités

Sur la base de ces assertions (tout à fait raisonnables), déterminer ladite probabilité ne pose aucun problème :

S'il existe M molécules d'air de par le monde et si Jules César en a exhalé C en mourrant, la probabilité qu'une molécule provienne de César est de C/M.

La probabilité complémentaire (qu'aucune molécule inhalée ne provienne de César) est donc de 1-C/M.

En vertu de la règle du produit, si vous inspirez trois molécules il y a [1-C/M]^3 chances qu'elles ne proviennent pas de Jules César.

Si vous en inspirez N (de molécules), cette probabilité est de [1-C/M]^N.

Par conséquent, il y a (1-[1-C/M]^N) chances que le contraire se produise, et que vous inhaliez au moins une molécule exhalée par Jules César.

Valorisation

C et N représentant chacun 4/5 de litre (soit 2,2*10^22 molécules) et M valant 10^44 molécules, cette probabilité est supérieure à 0,99.

Bon, il y a beaucoup d'approximations, la démonstration est un peu farfelue, mais si vous prenez le nombre d'Avogadro, le volume de la pellicule atmosphérique, et tout, et tout ... et bien vous tombez, grosso modo, à la même valeur !

_________________
Président du CGO


Dernière édition par Sebalsvatur le Dim Oct 02, 2005 5:36 pm, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 4:24 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
interessant ! :D 8)

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 4:47 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
C'est donc de là que vient cette impression de grandeur... :mrgreen:

J'ai faillit être dubitatif, mais en fait, ça se tient... :roll: à part qu'il faut que ces molécules se soient répartis uniformément dans le monde, or, comme elles étaient dans le même coin, sans doute ont-elles subit les mêmes modifications... mais non, c'est possible... :roll:

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 5:06 pm 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
Avec les math, on ferait avaler n'importe quoi !
La démonstration est (peut etre) juste, je ne suis ni matheux, ni chimiste, mais cela me semble un peu Capillotracté ^^
comme tu le dis, les molécules se combinent entre elles, et nous exhalons du Gaz Carbonique (co2 pour les intimes !).
Le Co2 (a ce que je me rapelle) est absorbé par la végetation durant la journée, et se dissous dans l'eau.
Etant donné que la majorité de la planete est recouverte d'océan et de foret (malgrés les efforts deseperé des promoteurs immobiliers) la probabilité que des molécules de co2 exhalé par Cesar se retrouve dans l'atmosphere, est very trés faible !!
En plus, il y a un pépin dans le raisonement :
Du co2, c'est du co2 qu'il soit exhalé par César ou Finrod, au niveau moléculaire, c'est ballepeau !
Rien ne ressemble plus à une molécule de Co2 qu'une autre molécule de co2 !

Amenez le goudron et les plumes !! :twisted:

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 5:10 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
En effet, ça ne marche pas pour les molécules (ou pas trop, du moins), en revanche on peut parier sans trop de craintes avec les atomes... :roll:

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 5:13 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Moui ; mais 99 % cela me parait beaucoup, d'autant plus qu'un dernier souffle ça dégage pas beaucoup d'air, et donc pas beaucoup d'atomes, donc pas beaucoup de molécules... :mrgreen:
99% ça me parait beaucoup ; pas en terme de probabilité mais en terme de réalité !

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 5:13 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
Citation:
le Co2 (a ce que je me rapelle) est absorbé par la végetation durant la journée
, laquelle végétation le transforme en O2 qu'elle rejete et glucose.... puis en CO2 qu'elle rejete dans l'atmosphère
donc le CO2 inhalé par César finit forcément dans l'atmosphère, les plantes ne jouant aucun role dedans

enfin si, les plantes sous marines, car elles le rejete dans l'eau sous forme de d'hydrogénocarbonates (HCO3) lesquelles finissent par arriver en surface...

Bien sur certains atomes entrent dans la composition de molécules, notamment organiques comme les alcools, les aldéhydes ou les cétones, mais la plus grande partie reste dans l'atmosphère... :wink:




( au passage, on exhale certes du CO2 mas en faible poucentage, on en inspire moins d'1% et on doit en expirer entre 5 et 12% ( je me souviens plus exactement). Une bonne partie de l'O2 inhalé, ressorts tel quel ! :wink: =)


edit:je vérifierais les calculs de M et N par contre, ils me semblent louches

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 5:18 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Citation:
, laquelle végétation le transforme en O2 qu'elle rejete et glucose.... puis en CO2 qu'elle rejete dans l'atmosphère

Le spécialiste SVT qu'est Sebalsvatur pourra te dire que le O2 rejetté ne vient pas du CO2 absorbé, mais de H2O...
Et puis même si des atomes restent dans l'air, ils ne se recombinent pas avec les mêmes qu'avant et donc forment des nouvelles molécules, de toutes façons... :roll:

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 5:21 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Exactement, je confirme ; d'autant plus que le CO2 peut servir de matière organiques à cetaines bestioles dont des plantes et des bactéries, efnin quoi cette probabilité me parait être de la "science people" si vous me passez l'expression :mrgreen:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 5:30 pm 
Hors ligne
Monsieur mal embouché
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juil 21, 2004 2:07 pm
Messages: 1076
Localisation: Dans un syndrome psychotique refoulé.
Je n'y crois pas une seconde !

Faut vite que les spécialistes en SVT laissent faire les scientifiques.

( et le premier qui dit que c'est pas bien ce que je dit, bouhou, il est méchant le monsieur, bah c'est pareil hein, ok les mecs. )

_________________
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 5:32 pm 
Hors ligne
Private Joke
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 25, 2004 12:57 pm
Messages: 1016
Localisation: Dans vos rêves les plus fous mesdemoiselles...
Vous semblez oublié qu'on parle "d'air" L'air est composé d'O2, certes, mais aussi de N2, diazote... :roll:

_________________
Président du CGO


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 5:34 pm 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
C'est plus de la science, c'est de la dialectique :twisted:
Et le methane que l'on pète ?
Quelqu'un a essayé de determiné quelle quantité de méthane pété par Jules Cesar nous respirons chaque jour ? :mdrr:

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 5:36 pm 
Hors ligne
Private Joke
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 25, 2004 12:57 pm
Messages: 1016
Localisation: Dans vos rêves les plus fous mesdemoiselles...
Ca serait un sujet intéréssant... Je me penche dessus :mrgreen:

_________________
Président du CGO


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Oct 02, 2005 5:37 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
Citation:
e O2 rejetté ne vient pas du CO2 absorbé, mais de H2O...


oui, au temps pour moi :roll:

mais ce qui n'empeche pas les plantes de rejeter elles aussi un bon paquet de CO2

mais c'est vrai que si on parle de molécule et non d'atomes, tout de suite ça devient effectivement plus louche ( je pensais en termes d'atomes quand j'ai posté ci dessusà)

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Oct 03, 2005 5:14 am 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Mais le texte originel parlait de molécules... :wink:

En même temps, si on parle d'atome, on peut remonter plus loin... :roll: Et pourquoi ne considérons-nous pas les protons, électrons et autres nucléons qui n'ont pas été altéré par la fusion nucléaire stelaire ? :mrgreen:
Nous sommes des poussières d'étoiles... :mrgreen:

(Seb, argument de "l'air=autre chose que l'O2 et CO2" rejeté : les autres composants ont toutes leurs chances de réagir eux-aussi)

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com