Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Mer Juil 18, 2018 1:39 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Mar Nov 22, 2005 8:09 pm 
Hors ligne
Private Joke
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 25, 2004 12:57 pm
Messages: 1016
Localisation: Dans vos rêves les plus fous mesdemoiselles...
Image

Citation:
Autopsie d'un meurtre. La Promesse fait l'anatomie d'une idée fixe. Tout en perpétuant la tradition du roman policier en tant que genre intellectuel, où la vie ressemble à un problème arithmétique, et où la solution de l'énigme s'obtient par un raisonnement logique, Dürrenmatt place sur l'échiquier une pièce lunatique, double et trouble : son détective a résolu le crime par l'intelligence ; pour mettre la main sur le coupable, il choisit la folie comme méthode et son raisonnement est simple : « Je ne sais rien de l'assassin. Il m'est impossible de le rechercher. Ce que je peux chercher par contre, c'est sa prochaine victime. » Le détective mettra toute son énergie au service de son idée fixe, faisant de sa vie entière le décor d'une pièce - d'un piège ? - qui n'attend plus que le principal acteur, le criminel recherché.

4eme de couverture

Ca fesait un moment que ce bouquin trainait sur mon étagère de "livres à lire", et je l'avais quasiment oublié. Et pis voila qu'il y a deux semaines je me dit, et si je lisais le Dürrenmatt ? (tout plein de mon patriotisme, en effet, Dürrenmatt en un grand auteur Hélvète contemporain), un p'tit policier ne me ferai pas de mal entre deux sessions de Shakespeare ou de Platon ( :mrgreen: )...

Et ben la je suis soufflé ! Amateur de roman policier, rangez vos Mary Higgins Clark ! "Roman policier en tant que genre intellectuel", la est la véritable différence entre le génie de Durrenmatt et la (pauvre) M.H.Clark ! Des personnages poussés, à la psychologie bien trempée, une Suisse des années 50 superbement retranscrite, ça fait du bien ! (Je ne pense pas que ce soit utile de vous dire que je suis sous le charme :mrgreen: )

Pour ceux qui n'aurait pas le temps de lire ce petit roman de 150 pages, il existe aussi en film, c'est d'ailleurs la fonction première de ce roman, fournir à un ami de Dürrenmatt, Lazare Wechsler, un sénario pour son film. Il en sort "Es geschah am hellichten Tag" (Arrivé en plein jour). Le film plus récent, The Pledge, de Sean Penn avec Jack Nicholson, en est aussi inspiré...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Nov 22, 2005 8:22 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Citation:
Amateur de roman policier, rangez vos Mary Higgins Clark !

Vade retro toi qui ose dire que cette folle furieuse sans talents est une auteur de livres "policiers" ! ahhhhhh :evil: :mrgreen:

Ben je l'ai mis sur ma liste à lire cet homme là, mais pour l'orthographe du nom c'est pas gagné ! :mrgreen:

Imaginez la scène :
Citation:
- Bonjour, je voudrais un livre de Frirrrrich Dureennnnat !
- ?
- Friedrisich Duretmat ! Non, Friirr Dernemet...
- je suis désolé je....
- Frerich Dmenraaat ! Fre...Oh et puis merde un Higgins Clark s'il vous plait !

:mrgreen:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Nov 22, 2005 8:54 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
pas mal on dirait :D

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Nov 25, 2005 1:47 am 
Hors ligne
Oh, que ta vie soit belle
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Déc 24, 2004 10:35 am
Messages: 146
Localisation: parmi les étoiles et les fleurs
ce n'est pas à proprement parler un roman policier, mais plutôt un roman sur les romans policiers, enfin pas vraiment, bref... c'est un de mes livres favoris, mais âmes sensibles s'abstenir, Seb tu as oublié de préciser que c'est particulièrement glauque et violent, et que certains ici ne sont sans doute pas prêts à lire de telles ignominies !

Ceux qui sortent indemmes de cette lecture :
1) ont du sauter des pages (environ 140) :roll:
2) sont des monstres sans coeur :evil:
3) se sont retrouvés avec un livre de Frédéric Durand-Matte (on peut imaginer avec un nom pareil qu'il serait l'auteur de Mes Nuits à Ibiza ) en prononçant son nom comme Julianos à la librairie :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Nov 25, 2005 9:49 pm 
Hors ligne
Monsieur mal embouché
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juil 21, 2004 2:07 pm
Messages: 1076
Localisation: Dans un syndrome psychotique refoulé.
Maintenant c'est sûr, il faut que je lise ce bouquin.

_________________
Image Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com