Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Ven Aoû 17, 2018 10:30 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 33 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Nov 18, 2004 7:38 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
Maitre griffon sur roc perché,
tenait en son bec un hobbit,
Maitre dragon par l'odeur alléché,
lui tint a peu près ce langage

"Hé ducon ! t'a choppé ste merde où ?"

et le griffon de répondre :
"Orage , Au Dé-ès'Phoire ! Tous aux abris !"

et chemin faisant, le griffon conta au dragon comment il avait attrapé une telle proie, comment il survolait la campagne et qu'il avait vu des brigands se battre, autour d'un cadavre, près d'un ruisseau, puis comment le survivant s'était enfuis avec une sorte de canif. Il avait alors remarqué une sorte de petite créature qui ferait une bonne collation et l'avait attrapé.
"Que comptes-tu en faire ?" demanda le dragon
"Vois-tu, lui répondit Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par le montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.
Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur"
et son ami dragon de répondre, ébahi
"putain ! t'as bouffé un poète ou quoi toi ?"
"Burps! ouais désolé, en plus ça reste sur l'estomac"
et sur ce ils aperçurent un chevalier, armé d'une grande lance qui chargea violemment et transperça le dragon
lequel s'écria:
"Bon chevalier masqué qui chevauche en silence,
Le Malheur a percé mon vieux coeur de sa lance.
Le sang de mon vieux coeur n'a fait qu'un jet vermeil,
Puis s'est évaporé sur les fleurs, au soleil. "Puis rendit l'ame.

Le griffon s'envola et soudain aperçu...

(plouf plouf Emma)

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Nov 19, 2004 7:47 pm 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
De sous un rocher, sortaient des voix :
- C'est bon ? On peut y aller ?
- Non, non, attends encore un peu !
- Bon ,allez, ça va ! Bande de trouillards, laissez-moi sortir !
- Maaais ! Chef ! Il y a un griffon dehors !
- Rhoo ! ça suffit, tas de nouilles ! Vous ne savez pas que les griffons sont des charognards ?
- Ah !
- Ah ?
- Mais oui ! Et en plus il est parti !

S'extirpant avec difficulté de sous le rocher, le chef des brigands se redressa, et chercha le griffon du regard.
-Alors ? Qu'est ce que je vous disais ? Pas plus de griffon que de beurre en broche ! Allez ! Sortez tous de sous se rocher, et retrouvez moi ce fichu hobbit

L'un des brigands s'approcha de son chef, cependant que ses trente neuf copains s'affairaient à sortir de sous l'abri relatif du rocher .
- Euh chef ...
- Quoi !?
- Euh ... c'est rapport au hobbit ..
- Hé bien ?
- J'crois qu'le griffon l'a emmené avec lui ...
- QUOI ! :evil:
- Ne criez pas, chef, vous allez nous faire peur !
- Vous n'avez pas vu s'il emportait le canif avec lui ? reprit le Chef.
- Euh beuh ....
Le chef des brigands s'apprêtait à passer une engeulade de première bourre à ses hommes, quand quelqu'un lui tapota l'épaule en disant :
- C'est vous Attilla Mangeplaine ?
Attila se retourna et toisa le personnage qui l'avait interpellé :
Un petit bonhomme, legèrement enrobé, chauve, habillé d'un costume trois-pièces, et portant des binocles sur son nez .
- V'z'etes qui vous ?
- Chef, on a pas retrouvé le canif ...
Attilla fit signe au brigand d'aller se faire voir ailleurs, et re-toisa le bonhomme:
- Je suis Attila Mangeplaine ! Et toi, qui es-tu, vermisseau !
Les brigands commencèrent à encercler le petit bonhomme, en lui interdisant toute retraite, et en composant sur leurs visages, des mines patibulaires...
- Je suis Maître Thatiyon, notaire ! répondit le bonhomme, nullement effrayé. Je représente les interêts de la societé Tolkien Unlimited...
___________________________
Amstramgram, Sebalsvatur (du premier coup !)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Nov 20, 2004 10:09 am 
Hors ligne
Private Joke
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 25, 2004 12:57 pm
Messages: 1016
Localisation: Dans vos rêves les plus fous mesdemoiselles...
-...et je vous présente mon associé, lui aussi notaire,...

Et un immense troll, habillé en costard-cravate, sortit de la forêt...

-Boooooooooooooooooooooooooojouuuuuuuuuuuuuuuuuuur...

-Il représente les interets de la fillialle Goblins & Trolls Company [R], dont le siège social est à la Moria...

Les brigands étaient térrifiés...

-Nous somme ici pour...

______________
Pic et pic et colégram, Julianos :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Nov 25, 2004 8:13 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
"Une seconde mon ami, permettez que je parle le premier" dit le troll en s"amusant à jongler avec sa massue d'un air distrait, telle une canne tournoyant dans les airs ! Il parla d'une voix éloquente et digne, et son professionalisme semblait former un auréole au dessus de sa tête (ainsi que sa rousse chevelure, ou de poils, c'est selon l'opinion où la race de chacun...).
Mes chers amis, nous sommes présents en ces terres inhospitalières pour conclure une nouvelle association réciproquement profitable, où du moins l'honnêteté est dans les mains de mon auguste collègue ! Je souhaite acquérir votre concours pour acquérir ce modeste domaine, où une grande zone commerciale sera construite, avec un complexe sportif, piscine, court de tennis... Donc, nonobstant les frais susdits en fonction de l'illégalité de votre présence, qui soit dit en passant n'a rien de plénipotentiaire, seront déduits de la somme accordée par l'entremise de mon associé... Alors ça nous fait.*Il sortit une machine avec plien de petites massues en bois et il tapait dessus assui vite que sur une bande de hobbit !* thac tcha tchac... 900 000 Sousou ! (monnaie dont le nom fut trouvé par le maître gobelin local )
Les barbares tournaient de l'oeil et geignaient en se rendant compte que leur incompréhension alllait leur coûter la massue du troll !
- "chef, je comprends rien !"
- Moi non plus, on est mal barré !
- oui, il va nous taper !
-nous broyer
- nous manger !
- Nous violer !
le chef calma le jeu de sa voie de stentor :
-"Moi, je comprends! "Alors fermez là !
"Bon, m' essieux, allons causez, euh..., discuter de cette affaire à l'écart !" dit il en choisissant le mieux possible ses mots !
Et ils se rendirent derrière un buisson de haie, tandis que ses hommes se félicitaient d' avoir comme meneur cet homme habile...
Une fois hors de portée des oreilles de ses hommes, le chef leur confia :
"Bon écoutez les mecs, j'ai rien pigé à vo't salade que vous 'av jacté là ! Soy moin nicota et splic moi ça là !"
Les 2 notaires se regardèrent et se jetèrent mutuellement un "Heing" retentissant !

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Déc 01, 2004 4:31 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Ce chef se nommait en réalité Vadehors junior, et il était le 3e enfant caché, (voire abandonné et conçu illégitimement sur quelque planète ou vaisseau de luxe...) de Parc Vadehors, le grand mercenaire intergalactique...Celui-ci sentait la mort venir, et rappelait à lui tous ses descendants pour lui succéder ; mais hélas les recherches furent vaines ou débouchèrent sur de dramatiques résultats...
Parc regardait les amas étoilés à travers le "verre", il n'avait jamais compris la technologie qui le maintenait en place, ni même si c'était bien du verre...
"Voilà où j'ai régné pendant plus d'un demi-siècle, pillant, volant, tuant...Et bientôt je mourrai, et tous m'oublieront...Au mieux 2 lignes dans l'encyclopédie Galactique, au pire, rien..."
Park appréhendai bien plus que la mort, l'oubli..
"Si personne ne continue ce que j'ai commencé, je mourrai de la plus terrible des morts, mon souvenir ne sera plus, et j'aurais pu ne jamais exister"
C'est alors qu'un de ses valets, comme il se plaisait à les nommer, arriva sans même se faire annoncer.
"Comment oses-tu pénétrer dans mes appartements sans frapper" dit-il en saisissant son fusil à plasma à ses côté;
- Je...je suis navré, je ne voulais pas...
- Abrège ou c'est moi qui vais abréger ta vie si tu n'as pas d'autres raisons pour justifier ton insolence !! un éclat de lumière passa fugitivement dans ses yeux, puis s'éteignit aussitôt
- Un de nos voyageurs a retrouvé la trace d'un de vos fils !
- Quoi ? s'exclama-t-il, perdant toute prestance
- Il aurait été enlevé par une équpe d'anthropologistes ! Il était auparavant sur une planète complètement paumée et moyennâgeuse où nous n'avions aucune influence, compte tenu de...
Mais le grand mercenaire n'écoutait plus, et sa voix de Stentor couvrit celle du valet qui se rammassa de terreur
" Je...mon fils...DANS UN LABORATOIRE ???" Park avait peine à garder le contrôle de soi
" ARRRHHHH" hurla-t-il en carbonisant son pitoyable serviteur, le réduisant un un petit tas de chair brulée"
Il annonça alors dans son transpondeur : "Départ immédiat de mon vaisseau amiral et des 2 Croiseurs, on a un bande de tapettes à déssouder !!!!"


--------------------------
A Fearon

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Déc 01, 2004 5:11 pm 
Hors ligne
Monsieur mal embouché
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juil 21, 2004 2:07 pm
Messages: 1076
Localisation: Dans un syndrome psychotique refoulé.
L'émissaire de Parc tapota à la porte du laboratoire Un gnome rebiffé en sortit.
"-Quoi, vous vouloir ???
-*petite musique pourrie* Bonjour, je suis là pour quémander la libération de Mr Vadehors Jr. Vadehors Pillage and Co vous remercie de votre compréhension.*petite musique pourrie*
-Eh ! Marcel ! Ramène l'idiot de service ! cria le gnome en se retournant.
Marcel, les moustaches pleines de bière, amena Vadehors Jr qui, lui, était complètement ivre.
[censure due aux propos injurieux, incohérents, stupides, vulgaires, creux, vides, inepte. Attendez on me signale ( crie ) un terme parfaitement approprié : con.]
L'émissaire satisfait, enmena le bourré Vadehors.
Une petite carte s'échappa de sa poche, l'acolyte de Marcel la ramassa et y lut : "Avec Vadehors Pillage and Co, visitez les cieux !" Il se gratouilla machinalement le crâne, pensif.
On entendit un petit clic et l'instant d'après le laboratoire n'était plus qu'une boule de feu violacée.
*petite musqiue pourrie**Voix de femme numérisée :"Avec Vadehors Pillage and Co, visitez les cieux !"**petite musique pourrie*

-------------------------
A Ulfer

_________________
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Déc 06, 2004 7:59 pm 
Hors ligne
Spéssialist ortografik
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Aoû 12, 2004 7:11 pm
Messages: 1504
Localisation: À l'écoute du conseil
La police interstellaire dépêchée sur les lieux conclut après une longue enquête qu'il s'agissait d'un accident provoqué par l'objet le plus improbable qui soit: un canif. Celui-ci fut retrouvé dans les décombres du laboratoire, bizarrement fiché sur un abat-jour style "armonium1200".
Ledit objet fut envoyé sous escorte spéciale au siège central sur Névea14.
Sur l vaisseau qui le reconduisait à son père, Vadehors jr enrageait:
- " Bande de ploucs, cloportes, sous-espèce d'ectoplasmes"
- "Quel est le problème, insigne grâce ?" Demanda le gobelin de service, inquiet des réactions du père de l'insupportable rejeton.
- "Vous avez oublié Ali-baba, phacochères purulents."
- " Ali-baba? Vous étiez deux?
Dépité Vadehors jr balança un grand coup de pied au pauvre gobelin qu'il l'envoya valzer 20m plus loin.
A la vue du rejeton en colère l'équipage préféra changer de cap dans l'espoir d'intercepter le convoi spécial.


plum plum fearon :mrgreen:

_________________
Image
Famille veut dire que personne ne doit être abandonné


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Déc 06, 2004 9:02 pm 
Hors ligne
Monsieur mal embouché
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juil 21, 2004 2:07 pm
Messages: 1076
Localisation: Dans un syndrome psychotique refoulé.
Les réacteurs furent poussés à fond, le vaisseau chauffa, chauffa, mais le système de refroidissement avait pas été inventé par des pouilleux du système 512VC de Gogolpx561( habité par un peuple appelé couramment "tas de cons" ).
Le vaisseau continuait d'avancer avec toute la classe qu'un vaisseau de corsaire de l'espace se devait d'avoir.
Ils atteignirent le convoi spécial, mais ne crièrent pas "A l'abordage" comme leurs illustres ancètres. Ils n'eurent qu'à utiliser leur scanner et téléporteur pour localiser Ali Baba et le ramener à bord.
Vadehors Jr dans un élan de stupidité d'une énormité inquantifiable déclara : -" Ils l'ont dans le baba !"
Et un membre de l'équipage moins finaud que les autres murmura assez fort pour que tout le mond l'entende :"-Ali !"
L'équipage tout entier s'esclaffa, et le bout-en-train fut jeté dehors à coup de pied dans le postérieur par Vadehors le père qui lui cita son nom au passage. On le vit s'allumer quand il traversa les gaz en combustion s'échappant des grands réacteurs.
Quelques jours plus tard, Vadehors Jr s'écria soudain : "-AHAHAHAH !!!" complètement hilare.

--------------------
pif paf puf pof pef ptf pff à Sebalsvatur

_________________
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Déc 09, 2004 8:24 pm 
Hors ligne
Rame einstein

Inscription: Lun Nov 01, 2004 7:51 pm
Messages: 121
Localisation: juste derrière vous!!!!
Et pendant ce temps là que devenait AliBaba? Mais oui vous vous en souvenez!!! Comment ça non? AliBaba le Canif qui avait été laché lors de l'agression du hobbit par le rejeton décérébré du grand manitou galactique.....Et bien AliBaba fut tranquille pendant quelque temps et puis un jour où la pluie tombait à grosses gouutes il fut entrainé vers le lit d'une rivière......il s'enterra pour des siècles recouvert progressivement par des couches successives d'alluvions. La rivière s'assécha et les archéologues furent fort réjouis à sa découverte!!!! Alibaba vit paisiblement sa vie de canif le plus célèbre du monde sur un coussin de soie bleue admiré par les grands et les petits venus de tous les mondes connus le voir troner à la place d'honneur du musée du Trop Képi. Après tout n'est-il pas le dernier des canifs forgé par le célèbre Sot Rond?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Déc 11, 2004 3:57 pm 
Hors ligne
Spéssialist ortografik
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Aoû 12, 2004 7:11 pm
Messages: 1504
Localisation: À l'écoute du conseil
Ils arrivèrent un soir sans lune. Ils escaladèrent, silencieusement, les murs de l'ancien musée. Tels des félins noirs, dans cette obscurité opaque, parcoururent les quelques mètres qui les séparaient de la lucarne.
Elle ne résista pas longtemps à leurs doigts agiles et, une fois l’alarme débranchée, les individus se glissèrent subrepticement à l’intérieur. Tout était silencieux. Dans le noir, seules les petites lumières rouges des lasers antivol étaient visibles, mais Mainleste savait que c’étaient des leurres. Le musée n’avait pas les moyens de se payer un véritable système antivol. Juste quelques alarmes anti-intrusion dont l’efficacité était d’ailleurs illusoire face à l’habilité des « Voleurs réunis ». Ceux-ci se faisaient fort de fournir n’importe quelle marchandise dans les meilleurs délais et aux meilleurs prix.
Leur but en cette sinistre nuit : Le sceptre d’Olmarian. Antique relique qui, disait-on, avait le pouvoir d’exaucer les souhaits de son propriétaire. Comme des ombres les individus glissaient entre les différentes stèles jusqu’à ce qu’une maladresse se produisit. Voulant contourner la reproduction d’un char Wyomger, Pasdebol, heurta une stèle qui précipita son contenant au sol. Rapides comme l’éclair, pendant que Pasdebol retenait la stèle, Mainleste récupérait le contenant tandis que Piedagile interceptait le contenu. Malgré la rapidité de l’intervention, la chute de Piedagile alerta les vigiles. Armés de lampes torches et de bâtons-lazer ils se précipitèrent vers la salle « Du Temps Perdu ». Il n’y avait pas de temps à perdre, nos compères filèrent « à la Pen » (ndlr : ancienne méthode d’évasion qui fait croire au poursuivant qu’il est poursuivi) et se retrouvèrent, en un clin d’œil, à l’abri de poursuites.
« Maigre butin ! » Fit Piedagile en montrant le fruit du larcin de la nuit.
A la lumière du repaire des « Voleurs Réunis » brillait de mille feux : AliBaba.

Bim, bam, bum à toi Emma

_________________
Image
Famille veut dire que personne ne doit être abandonné


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Déc 17, 2004 12:23 am 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
- Bandes de mollusques !!
- Mais chef !
- Silence ! tas de nouilles !
- Mais ...
- Silence !!!
Pasdebol ne jugea pas utile de rajouter un "mais" de plus. Quand le chef était en pétard, il valait mieux laisser passer l'orage et attendre la fin de l'averse plutot que de se risquer sous le gros temps.

- Je vous envoie chercher un sceptre, et vous me ramenez quoi ? UN OPINEL !
- Un canif, Chef ! corrigea Laferme, avant de se rappeller qu'il ferait mieux de se taire.
- La ferme, Laferme ! Vous n'êtes qu'une bande d'incapables ! Foutez moi le camp ! Tous ! je ne veut plus vous voir tant que vous ne m'aurez pas ramené le spectre d'Ottokar !
- Le sceptre d’Olmarian ! precisa Laferme, avant de recevoir un coup de latte dans les chevilles de la part de Mainagile.
- Dehors ! Hurla le chef.
Les voleurs s'executerent et sortirent en courant du bureau du Chef.

Une fois ses hommes parti, le Chef posa Ali baba sur son buvard, et sortant un grand mouchoir à la propreté douteuse, il s'épongea le front d'une main, tandis que de l'autre il decrochai son télephone.
- Allo ? Mademoiselle Kiglouss ? Appelez moi le Copte !
- Oui chef ! Hihihihihi !
____________________________________

Au boulot, Finrod !

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Déc 18, 2004 6:00 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
soudain la porte s'ouvrit brutalement. Deux hommes en noirs apparurent.


Votre attention q'il vous plait ! Nous allons procéder a un controle de police !

Ohoho ! qu'est ce que cela ?

fit l'un d'entre eux en ramassant le canif

C'est très interessant....

mais a ce moment la porte s'ouvrit brutalement de nouveau

ça va pas non ? vous allez la péter a force merde !cria le chef

et la figure du Copte se profila dans l'embrasure

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Déc 18, 2004 7:59 pm 
Hors ligne
Spéssialist ortografik
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Aoû 12, 2004 7:11 pm
Messages: 1504
Localisation: À l'écoute du conseil
« Ainsi c'est cette bande de minables qui est responsable de l'effraction au musée. » Annonça-t-il sans ambages.
« Réunissez tout ce beau monde et conduisez-les au commissariat central. »
Les policiers obtempérèrent aussitôt et commencèrent à emmener les bandits.
« Holà ! Laissez celui-là ici » Fit le copte en désignant Mainagile.
Une fois les forces de l’ordre parties :
« Maintenant, écoute-moi attentivement, le débile. Dans deux heures tes compères vont se trouver dans la cellule de confinement. A ce moment tu devras les libérer et vous devrez réussir à me ramener le sceptre. Si je ne suis pas en possession de l’objet pour 20h, votre vie ne tiendra plus qu’à un fil que je me ferais un plaisir de couper avec cela. » Menaça le copte en exhibant AliBaba.
« Vous……Vous êtes le chef ???...Comment c’est possible ?....Comment…….. »
« TU VAS CONTINUER LONGTEMPS A ME POMPER L’AIR ? » S’emporta le copte.
Le courant d’air provoqué par l’explosion de colère projeta le pauvre Mainagile contre le mur où il s’assomma.
« Ben, voilà ot’chose ! Déjà qu’il était pas bien futé »
« Ablfhff, gluhtr blurrfff »
« Ça va, il arrive à articuler de façon distincte et le mur n’est pas abîmé. Tout n’est pas perdu » Constata notre bel optimiste.


suite par Sebalsvatur

_________________
Image
Famille veut dire que personne ne doit être abandonné


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Déc 18, 2004 8:30 pm 
Hors ligne
Private Joke
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 25, 2004 12:57 pm
Messages: 1016
Localisation: Dans vos rêves les plus fous mesdemoiselles...
Le Copte sortit rapidement de la demeure des "Voleurs réunis" en laissant Mainagile se remettre du choc.

Il marchait d'un pas lent vers sa porche noire aux vitres teintées, lorsque soudain, un cri perçant et inhumain déchira la nuit...

Le Copte semblait terrifié scrutant l'obscurité pour trouver l'origine de ce bruit mystérieux... Mais malheureusement, il ne découvrit pas assez tôt que ce bruit ne venait pas des rues malfamées de ce quartier mais des airs où une ombre ailée, montée par un cavalier, drappée d'un long manteau noir, fonçait littéralement sur le pauvre copte. La patte extrèment griffue de la créature saisit notre homme et remontant dans les hauteurs de l'atmosphère, l'ombre relacha sa proie qui alla s'abimer sur les bâtiments en contre bas.

Le cavalier ordonna à sa monture une redescente vers le plancher des vaches, près de l'endroit ou le corps totalement disloqué du copte reposait. Une fois la créature, mesurant tout de même plus de 15 mètres d'envergure, posée à terre, le cavalier descendit...

Comme dit précédement, il portait un long drap noir et portait également un casque métalliqe formé de piques et ne découvrant qu'une inquiétante obscurité dans ses fentes.

Il fouilla le corps du copte et en tira le canif, AliBaba... Alors, une voix, comme sortie d'outre tombe mais provenant du cavalier noir s'éleva ...

Mon maître sera heureux, je lui rapporte le canif unique et il pourra ainsi retrouver sa puissance et dominer le monde à nouveau...

Puis à nouveau le cri lugubre...Le cavalier se remis "en selle" et décolla... Il fut bientôt escorté par 8 cavaliers eux aussi montés sur une étrange créature et volant à ces côtés...

___________________
A Julianos :mrgreen:

_________________
Président du CGO


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Déc 18, 2004 9:23 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Les 9 cavaliers du ciel se fondaient dans la nuit sans lune, telle des ombres dans l'obscurité...Après une bonne demi-heure de vol, ils réapparurent sous les projecteurs d'un astronef immobilisé par son antigravitation, à quelque 2km au dessus du sol. Un vaste sas s'ouvrit où les créatures se posèrent avec adresse et agilité. le plus grand, celui qui avait Ali Baba sauta sur le sol et se dirigea vers le bureau de son maître. De chaque côté de la porte coulissante se tenaient 2 gardes habillées de rouges, avec ce qu'il semblait être une vibrolame dans un fourreau. L'un des deux tressaillit en le voyant. Le géant en armure noire tel l'univers avec des étoiles d'acier, son casque représentant une tête de démon terrifainte, se dirigeait vers lui, le claquement lourd de ses éperons d'argent rougis battant le sol comme les battements d'un coeur entre ses mains...

Le garde tenta, sans trop de succès, de ne pas trembler en annonçant :
" Le roi de beauté d'Yenamar demande audience"
- Qu'il entre ! répondit une voie de fausset
Le roi entra dans la pièce avec prestance, et arrivé devant son maître, il ôta son casque, révélant de longs et brillants cheveux blonds, et un visage qu'on aurait pu qualifier d'angélique...
" Maître Afflou "
- Oooo oh oh oh, mon petit chou ! dit Afflou en balançant sa main de tout côté et en décroisant les jambes. "Qu'y-a t-iiiilll ?"
La voie de stentor d'Yenamar répondit :
Vous souvenez des temps où jadis vous régniez sans partage sur la galaxie, un temps où nul n'osait même penser à vous, le temps où moi et mes collègues étions payés plus du SMIC (Salaire mensuel Inter-galactique )et où on avait droit à des super primes de fin de mois ?
- Ouiiiii ?... Il se rapprocha d'un petit bond de ballet, accompagné d'un petit "Zoouu".
- J'ai le moyen de faire ressugir le passé, annoça-t-il solannellement en montrant un canif
Le maïtre s'écria :
" Aaallii Babaaaa !!! OUhouhouhouh !"
et le voilà qu'il se mit à chanter :"
Ali ali ali baba, de la mosquée à la kasbah
Quand on m'aperçoit ce n'est qu'un cri :
"Bonjour Baba, Adieu Ali"...
Toujours content, jamais pressé
Je n'ai qu'à me laisser pousser !
Et quand par hasard ça ne va pas
Je me dis mec "Inch'Allah !
Aaaaaaa, Ali Baba, Ali ali ali Ali Baba....

----------------------------
A Melekesh ! :lol:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 33 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com