Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Mer Mai 23, 2018 2:01 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Les Chants Maudits...
MessagePosté: Lun Jan 02, 2006 11:13 pm 
Hors ligne
La floodeuse maudite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Jan 02, 2006 9:46 pm
Messages: 74
Localisation: Dans l'enfer des Chants Maudits !
Chant 1 : L'annonce...


Au pays d’Ahel, en des temps reculés….

Nuit étoilée, lors de la Fête du Feu,
Alors que les Haraz honoraient les dieux,
Arriva un mage d’une mission chargé.
Son habit maculé de boue,
Lui, tenant à peine debout,
Aux portes de la ville arriva, tomba à genoux
Annonçant aux Haraz qu’ils devaient craindre le courroux
De Dworkin le nécromancien :
« De l’Arbre de Vie il ne restera rien… »
Avait-il dit devant le mage-chevalier.
« Haraz, vous courrez à votre perte, traîtres !
A moins que vous ne trouviez l’épée de votre maître
Et que vous ne me l’offriez… »


Longtemps ces mots résonnèrent dans la clairière
Que le chevalier avait laissée loin derrière…



Chant II


A ces mots, son altesse Azalkayanah le roi
Se leva et s’écria, jetant un regard froid
Au messager qui la nouvelle avait annoncée :
« Jamais nous ne donnerons l’épée, jamais ! Jamais !
Entendez-vous, messager ?
Allez donc le lui annoncer ! »

En entendant ces mots, le mage trembla.
Il redoutait tant de retourner là-bas…
Mais c’était un ordre d’Azalkayanah le vieux roi…
Et il savait ce qu’il risquait s’il n’obéissait pas…

Sur ce, il repartit par la forêt d’où il était venu,
Espérant que l’obéissance à son roi lui garantirait le salut…

L’on ne revit jamais ce pauvre messager,
Sans doute dans les bois s’était-il égaré…




Chant III : La fuite


Durant la nuit qui suivit, Alniyiah,
Fille du vieux monarque Azalkayanah,
Décida de partir loin afin de rechercher
L’épée de son maître dans la Montagne Sacrée
Et afin de son peuple délivrer
De la malédiction qui avait été jetée.
Alors qu’il faisait encore bien nuit,
En courant sans bruit vers l’écurie elle s’enfuit.
Elle y trouva Azanart,
Chef des armées de son père,
Commandant de la formation d’élite Haar
Formation dont il était extrêmement fier…

En entendant Alniyiah rentrer,
Dans un sursaut il fut réveillé
Et lui demanda où elle allait,
Vêtue d’une cape et si pressée…
Avec dignité elle lui expliqua son projet
Et Azanart se proposa pour l’accompagner
Pour cet interminable trajet
Vers la Montagne Sacrée.
Ils devraient affronter des dangers :
Des brigands ils devraient se méfier,
Les pièges de Dworkin éviter
Pour jusqu’au bout arriver…
À cheval tous deux traverseraient les plaines
Pour un jour leur mission accomplir sans peine…

Ils partirent donc tous les deux vers l’horizon,
Le soleil se levant au-dessus des maisons…


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Jan 02, 2006 11:16 pm 
Hors ligne
La floodeuse maudite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Jan 02, 2006 9:46 pm
Messages: 74
Localisation: Dans l'enfer des Chants Maudits !
Attention à ne pas succomber
A la vue de ce dernier...

Chant IV



A la fin du jour, ils étaient loin des terres d’Azalkayanah :
Ils se trouvaient à la lisière de la forêt Aliyia ;
Et pour arriver jusqu’à la Montagne Sacrée,
Ils n’avaient d’autre choix que d’y rentrer….

Quelques temps après être rentrés dans la forêt,
La pluie sur eux deux se mit à tomber,
Leurs habits détrempant,
Tout de boue les maculant.
Par une vive lumière ils se laissèrent guider
Pour ne pas s'égarer en ces lieux évités.
Longtemps sur eux la pluie tomba
Et, alors que les gouttes de tomber cessèrent,
Dans une immense clairière tous deux arrivèrent,
Voyant un grand feu brûler là-bas :
Devant eux se dressait un paysage sanglant
Qu'accompagnait la plainte oppressante du vent….
Au milieu de la clairière, un temple se dressait.
De celui-ci une fumée noire s’échappait,
Ainsi qu’une odeur d’encens
Mêlée à celle du sang.
Ils entendirent des chants
Et comprirent sur-le-champ
De quoi là-dedans il retournait :
Quelqu’un allait être sacrifié…

En quel honneur était fait ce sacrifice ?
Pour de Dworkin conjurer le maléfice ?

---------

Dans le temple en furie ils rentrèrent
Faisant alors les chanteurs se taire.
L’homme qui au milieu de la salle se trouvait ;
D’une peau d’ours sur les épaules vêtu,
Son torse huilé à la lumière luisant,
Sa chevelure sur ses épaules ondulant,
Charmant quelques danseuses à demi vêtues ;
Se mit alors, face aux étrangers à déclarer :
« Afin de la malédiction votre peuple délivrer,
Une personne importante doit être sacrifiée…
Et pour notre magie commune sauver,
Aux dieux nous offrons Dame Iryllaë. »

[strike]« Nahe tulu almanyie jehe layieh inaòr,
Altayeni nachàl meroleh tol yihilm illaë...
Timajo ihil mizneh iyebo elbòr,
Olj yiouhe zatenur Lahane Iryllaë. »
[/strike]
Sur l’autel, inconsciente elle gisait,
Allongée, pieds et poings liés,
Se préparant à être sacrifiée
Par ces fanatiques sans pitié...

Cet effrayant spectacle les emplit de terreur :
Le réceptacle était prêt à recevoir le coeur.
Azanart alors dégaina son épée
Et Dame Iryllaë partit délivrer.
Le long de son passage, c'est un ruisseau de sang :
Celui des hérétiques en grand nombre tombant...
« Le peuple Haraz n’est point responsable
De cette malédiction abominable »
En silence Azanart pensa-t-il.
« Pourquoi tant de gens sacrifient-ils ? »

De trouver la réponse ce n'était point le moment.
Car de délivrer Dame Iryllaë il était grand temps.
Dans ses bras il la prit,
Du temple alors il sortit.
A l'extérieur du temple,
Alniyiah patiemment l’attendait
Sur son cheval elle l'aida à monter
Après juste devant elle avoir placé
La puissante Dame Iryllaë.

Cela fait, sortir de la forêt il fallait
Pour de plus en plus de leur but se rapprocher….


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Jan 02, 2006 11:18 pm 
Hors ligne
La floodeuse maudite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Jan 02, 2006 9:46 pm
Messages: 74
Localisation: Dans l'enfer des Chants Maudits !
Chant V

La nuit sur la plaine était déjà tombée
Lorsque tous trois sortirent de la forêt.
Derrière eux ils entendirent les loups hurler
Et au galop partirent sur le sentier,
Parcourant les ténèbres,
Loin de ce lieu funèbre.

Se trouvait à l'entrée du hameau
L'auberge du Trou du Diable,
Laquelle comportait une étable,
Permattant aux chevaux le repos.

Dans l'auberge ils rentrèrent en courant,
La pluie sur eux à tomber commençant.
A l'intérieur, l'odeur du vin on sentait,
Une ambiance festive il y avait.
Après une longue hésitation,
Du bar ils prirent la direction.
Une fois là arrivés,
L'homme au comptoir accoudé
Engagea avec Azanart la conversation :
"Tous trois êtes en danger....."
La porte soudain s'ouvrit à la volée,
Le vent dans la salle déjà s'engouffrait,
Un homme à l'entrée était.
Très lentement, vers le bar il s'avança
Et se mit à déclamer à haute voix :
"Oyez, oyez braves gens des lointaines contrées !
A travers le pays une recherche est lancée.
En fuite sont Azanart et la princesse Alniyiah.
Avertir les autorités celui qui les voit devra.
Toute complicité sera sanctionnée
Et le coupable dans les geôles jeté.
Il en sera ainsi, telle est notre décision."


A l'ouie de cela, partirent les compagnons,
Prenant la route vers de nouveaux horizons....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Jan 02, 2006 11:19 pm 
Hors ligne
La floodeuse maudite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Jan 02, 2006 9:46 pm
Messages: 74
Localisation: Dans l'enfer des Chants Maudits !
Chant 6

Ils repartirent alors, fugitifs
Alors que point ils n'étaient fautifs.
D'autre crime point n'avaient commis
Que d'en mission être partis
Sans personne prévenir,
Sans aucun maître servir......


Au-dessus d'eux, le ciel étoilé
Sur eux en silence veillait.


Depuis une semaine ils étaient partis,
En s'éloignant chaque jour de leur pays.
Le silence était pesant,
Et après quelques lieues,
Il leur fallut trouver un lieu
Où se reposer paisiblement.
Dans un petit bosquet ils s'engagèrent alors,
A l'abri des regards malvenus
Qui les chercher seraient venus....
Dans la clairière était un arbre aux feuilles d'or.....


Dame Iryllaë du bel arbre s'approcha
Et dans une autre langue à parler commença.....




Chant 7



"-Hijù timajo zjunhè yiyelyn tayelyn nachiev ?

-Haten, Iryllaël. Ouùt haàn haliyiè blòen duelvaiev ?

-Heh nehl duelvao alyzayòr
Tol ehjen aal mizn huvyelyn alayaòr.

-Loòhn mieldu lòhen olj leh huvyeleri dulkhanèor
Olj albahè jehen alayaòr kend'oryeò.

-Olj khiyz aznuònyè altayaens meldeòr,
Ko lhein valald nachens zeltezelheù
Timajo tulu lòy kinthè beljeùn
Leilakhe mizn nachens palniyeòr."



Entre eux le silence se fit
Et le vieil arbre répondit
Qu'un moyen il y avait bien :
Invoquer les Arhtenelkhien. *

De la clairière au milieu
Surgit alors un grand feu.
Autour, un cercle se dessina
Pour la cérémonie d'Alkhana. **
Iryllaë noblement au centre se plaça,
Doucement, elle s'éleva au vent de l'Arya, ***
Ses cheveux flottant autour d'elle,
A la fois sublimissime et frêle...
lentement elle se remit à parler
Dans la langue qu'elle venait d'employer...

"Talkhanè ! Turymiè talkhanè !
Aazyviè yminhè tyzowiè !
Talkhanè ! Turymie Artenelkhiè !
Aazyviè tasuwiè milkhuyè !"


Les trois belles Arhtenelkhien apparurent alors
Et ouvrirent le passage sous l'arbre d'or.

Ils s'engouffrèrent alors dans l'étroit passage
Qui devait les mener au delà des nuages..... ****


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Jan 04, 2006 11:27 pm 
Hors ligne
La floodeuse maudite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Jan 02, 2006 9:46 pm
Messages: 74
Localisation: Dans l'enfer des Chants Maudits !
Voilà ce que vous m'avez inspiré.
Pas de rime, pas de recherche de sonorités : RIEN !
Juste les mots qui me venaient à le tête.
Aucun sens, aucune valeur.
Juste ça :

Dans ma tête, les pensées affluent, font leur temps et se perdent dans les affres de ma mémoire, tel le flux et le reflux. Elles fourmillent, portant leur charge respective de lâcheté, de mensonge ou de haine. En file indienne elles cheminent jusqu'à mon coeur. En chemin, certaines tombent, dissoutes par la noirceur de mon âme envahissant et salissant leur pureté. Seules les noires pensées arrivent à passer les barrières de mon coeur. Les dégradés de gris se ramassent à la pelle, triés, discriminés par un coeur "raciste"* n'ayant jamais connu le bonheur d'être pur, ni l'espoir de le devenir.

Un peu de blancheur dans mon monde si noir ne serait pourtant pas de trop. Mais comment faire ?

Comment changer quelque chose d'immuable ?

Le caractère, fondement de l'être humain peut-il seulement être changé ?


Il y en a bien un autre, mais il attendra.....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Jan 05, 2006 10:42 pm 
Hors ligne
La floodeuse maudite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Jan 02, 2006 9:46 pm
Messages: 74
Localisation: Dans l'enfer des Chants Maudits !
L'autre, qui va avec le dernier....
Même principe : aucune recherche, juste des idées en vrac, sans aucun sens, aucun rythme, aucune sonorité....



Mon âme erre dans l'infini.
L'infini m'appelle.
Inexorablement il m'entraîne
Vers le fond, où tout finit...

Où suis-je ?
J'ai perdu pieds....

Autour de moi défilent
Des couleurs, des sons,
La gaieté des enfants
Qui dansent en chantant.
Cette vision s'éternise,
Me rongeant (rageant ?) de l'intérieur....

Soudain, plus rien.
Tout s'écroule,
Le néant m'entoure.
Pour m'échapper, je ne puis plus rien.
Devant moi, mon présent court
Vers un avenir incertain,
Un monde hautain,
À mon image.
Un vrai carnage !

Où suis-je ?
J'ai perdu pieds....

Je ne (re)connais pas ce lieu.
Ce n'est qu'un songe...
Passons l'éponge,
Tout ira mieux !

Oh non point !
La vérité m'est révélée.
Ce monde, je l'ai créé,
Inconsciemment, point par point...

Qui suis-je ?

Qui suis-je pour faire cela ?
Un monstre ? Un démon ?
Qui à rien d'autre n'est bon
Qu'à détruire tout ça,
Ce qui par autrui a été créé :
Un monde de prospérité,
De bonté, de liberté,
Un peu trop édulcoré....

Qui suis-je ?

Mon âme torturée erre
À travers de mon coeur le désert,
Cherchant le repos et la paix,
Cherchant simplement à changer...


A vous de voir...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com