Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Mar Mai 22, 2018 7:25 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: [auteur]Isaac Asimov
MessagePosté: Mar Nov 02, 2004 2:44 pm 
Hors ligne
Rame einstein

Inscription: Lun Nov 01, 2004 7:51 pm
Messages: 121
Localisation: juste derrière vous!!!!
sa vie

Isaac Asimov est né le 2 janvier 1920 à Petrovichi, près de Smolensk, en Russie, de Judah Asimov et de Anna Rachel Asimov, née Berman, tous deux d'origine juive. Du moins est-ce la date communément admise, car à cette époque où l'Empire russe n'existait plus et où l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques n'était pas encore créée, l'absence d'archives ne permet pas d'avoir de certitude. Le prénom Isaac lui vient de son grand-père maternel, commerçant aisé de Petrovichi.

Ses parents décident d'émigrer aux Etats-Unis en 1923, et c'est près de cinq années plus tard que le petit Isaac acquiert la nationalité américaine. Très tôt il aide ses parents en travaillant dans le candy store de son père, un magasin de sucreries servant de bazar, et vendant cigarettes, boissons, magazines...

Après sa jeune soeur Marcia, née le 17 février 1922, Isaac devient le grand frère d'un petit Stanley, l'obligation de surveiller ce dernier le déchargeant quelque peu de ses devoirs de garçon de course. Il en profite pour se rendre régulièrement à la bibliothèque, et également se plonger dans la lecture des multiples pulps vendus par son père, ces magazines bon marché qui publiaient de nombreuses nouvelles ou romans. C'est ainsi qu'il découvre la science-fiction populaire et écrit ses propres récits dès l'âge de onze ans, pour son seul plaisir d'écrire et sans pour autant les faire lire à d'autres.


En 1937, Isaac Asimov rédige Cosmic Corkscrew (Le tire-bouchon cosmique), un récit basé sur un temps hélicoïdal, qu'il présente à John W. Campbell, jr, rédacteur en chef de Astounding Science Fiction. Mais celui-ci refuse le récit, aujourd'hui, hélas, perdu. Après plusieurs récits, l'écrivain en herbe parvient à vendre Marooned off Vesta (Au large de vesta) au magazine Amazing en 1939. Premier récit d'une longue carrière.

Finalement rien d'exceptionnel pour un enfant qui avait terminé l'école primaire à onze ans, la high school (le lycée) à quinze ans, et était Bachelor of Arts (licencié ès sciences) à l'âge de dix-neuf ans. C'est en 1942 qu'il rentre à la Naval Air Experimental Station de Philadelphie, pour trois années, autant pour participer à l'effort de guerre que pour avoir un emploi stable et pouvoir ainsi se marier avec Gertrude Blugerman cette même année. Après cette période assez morne, il poursuit ses études et, contre toute attente, s'oriente sur la recherche chimique, devenant ainsi docteur ès science en 1948. Ce titre lui permet d'être professeur de chimie biologique à l'université de Boston, poste qu'il abandonne en 1958 pour se consacrer exclusivement à sa carrière d'écrivain.



De Gertrude Blugerman, il a David le 20 août 1951 et Robyn Joan le 19 février 1955. En 1973, il divorce pour se remarier la même année avec Janet Jeppson, qui l'accompagne jusqu'à sa mort, le 6 avril 1992.

Il fut incinéré, et ses cendres dispersées.


son oeuvre

Mariant magistralement science et fiction, ce biochimiste de formation a nourri son oeuvre immense de ses connaissances scientifiques, en grand vulgarisateur.

S'il est réputé en France pour ses oeuvres de science-fiction, Isaac Asimov a parlé aussi bien de littérature que d'histoire en passant par la vulgarisation scientifique, avec parfois des ouvrages aussi inattendus que Le guide Asimov de Shakespeare et Le guide Asimov de la Bible.



Mais son chef-d'oeuvre restera sans conteste la trilogie Fondation, débutée dans les années 1940 (puis prolongée dans les années 1980) qui figure toujours parmi les best-sellers de la SF cinquante ans plus tard. Dans ce cycle de nouvelles ensuite regroupées en trois romans, il décrit l'essor, le déclin puis le renouveau d'un empire galactique dont les dimensions se mesurent en années-lumière. Le cycle est centré sur une science imaginaire, la psycho-histoire, capable d'éclairer l'avenir à la lumière du passé.

Autre pierre angulaire de son oeuvre, sa série des Robots, variation sur les rapports souvent conflictuels entre l'homme et la machine, qui n'est plus le monstre en révolte contre son créateur, comme dans la SF traditionnelle. Une de ses héroïnes est... psychologue pour robots en l'an 2058.

Autre roman-phare, La fin de l'Eternité (1955), est une dérive éblouissante sur le thème du voyage dans le temps.

Asimov puise également dans la veine policière en n'hésitant pas à inventer un robot-Sherlock Holmes pour Les cavernes d'acier (1954) et Face aux feux du soleil (1957).

Notons que l'Oxford English Dictionary lui accorde la paternité de trois mots : psycho-histoire, robotique et positronique.



Vers la fin de sa vie, celui que l'on surnommait the good doctor, avait entrepris de donner une cohérence à son oeuvre avec des romans-charnières reliant ses personnages et ses histoires. Il avait créé son propre magazine, Isaac Asimov's science fiction magazine (IASF), dans lequel il a donné leur chance à de nouveaux talents qui ne devaient pas tarder à s'affirmer.

Après avoir reçu de nombreux prix Hugo et Nebula, il était devenu, le 2 mai 1987, le huitième Grand Maître, honneur récompensant un écrivain de science-fiction pour l'ensemble de son oeuvre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Nov 02, 2004 9:40 pm 
Hors ligne
Il parait que c'est le patron...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juil 20, 2004 9:58 am
Messages: 615
Localisation: Bordeaux
Bon résumé! :D
Tu accepterais que je le mettes sur le site [si c'est de toi]? (tu peux le faire toi aussi si tu veux) :D

_________________
Webmaster du Grimoire d'Ulfer - site personnel


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mai 02, 2006 10:11 pm 
Hors ligne
Néophyte
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Avr 20, 2006 12:46 am
Messages: 22
Localisation: Montpellier
Je connais bien les romans de cet auteur russe.
C'est très bien écrit et particulièrement novateur pour l'époque ; cela fourmille d'idées neuves, surtout la trilogie Fondation, en effet. ;)

_________________
Image

Le forum de la trilogie Les chevaliers et la Walkyrie.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Mai 03, 2006 6:25 am 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
A noter qu'il n'est pas russe, du moins pas à sa mort :roll:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Mai 03, 2006 12:16 pm 
Hors ligne
Private Joke
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 25, 2004 12:57 pm
Messages: 1016
Localisation: Dans vos rêves les plus fous mesdemoiselles...
Citation:
Il naît à Petrovichi près de Smolensk en Russie le 2 janvier 1920


Citation:
Il est naturalisé américain en 1928


Source : Wikipédia

Voila :mrgreen:

_________________
Président du CGO


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Mai 03, 2006 2:50 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Tssss...Tu regardais deux posts plus haut et tu l'avais sa biographie :roll: :mrgreen:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Mai 06, 2006 12:02 am 
Hors ligne
Néophyte
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Avr 20, 2006 12:46 am
Messages: 22
Localisation: Montpellier
Julianos a écrit:
A noter qu'il n'est pas russe, du moins pas à sa mort :roll:



Bah, il est russe de naissance et de souche, c'est là l'essentiel.
Le reste n'est que paperasse. ;)

_________________
Image

Le forum de la trilogie Les chevaliers et la Walkyrie.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Mai 07, 2006 7:45 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
Freyja a écrit:
Jcela fourmille d'idées neuves, surtout la trilogie Fondation, en effet. ;)


c'est le moins qu'on puisse dire 8)

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com