Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Mer Nov 14, 2018 4:28 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Les Cantos d'Hypérion
MessagePosté: Dim Jan 30, 2005 1:30 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Image


J'ai fini Hypérion et la suite, La Chute d'Hypérion dernièrement, et tout amateur de science fiction qui se respecte se doit de les avoir lu ! :wink: Dan Simmons est un très, très, très grand auteur, et je savoure ses textes ! Vous allez me demander, huuuuuu? Quéque c'est ? et bien je vous répondrais sobrement en y mettant un résumé :wink: :

Citation:
Hypérion est un livre-univers, comme le Dune de Frank Herbert, un roman d'aventures haletant mais aussi un exploit littéraire impressionnant qui ressuscite dans l'avenir le poète anglais John Keats et fait écho à son oeuvre majeure, Hypérion. Au 28e siècle, sur la planète Hypérion, les dangers s'amoncellent. Celui de la guerre avec l'approche de la flotte des Extros en perpétuel conflit avec l'Hégémonie. Celui du gritche, figure mythologique et meurtrière que révère l'Eglise des Templiers. Celui de l'ouverture des Tombeaux du Temps qui dérivent de l'avenir vers le passé à la rencontre d'une imprévisible catastrophe. Dans l'espoir de sauver Hypérion et d'accomplir leurs destins suspendus, sept pèlerins se dirigent ensemble vers le sanctuaire du gritche. Il y a le père Lenar Hoyt, prêtre catholique, qui a vu l'enfer ; le colonel Kassad, dit le Boucher de Bressia, à la recherche d'un rêve ; Martin Silenus, le poète, qui a connu la Vieille Terre et perdu les mots ; Brawne Lamia, la belle détective, qui a aimé un John Keats synthétique : le Consul qui a régné sur Hypérion; Sol Weintraub, l'érudit, dont la fille perd des années; et le Templier Het Masteen, qui garde ses secrets. Autant d'énigmes, autant d'histoires, qu'ils choisissent de conter avant d'affronter les labyrinthes d'Hypérion.


Une fois les histoires des pélerins terminées, on connait parfaitement tous les personages et leurs émotions, leur peur, ce qui contribue à un rapprochement bienvenue...Ils vont ensuite aller voir ensemble le griche et tenter de sauver la race humaine (rien que ça, mais c'est beaucoup plus profond en fait :wink: ), ce qui sera l'objet de La chute d'Hypérion. On suit autant les personnages principaux que les généraux et la présidente de l'Hégémonie, et les soirées mondaines entre les célébrités de celle ci...C'est tout un univers avec ses lubies, ses technologies et sa philosophie qui s'ouvre à nous
Un grand Space Opéra, magnifique, tout simplement :D Il y a l'histoire, le scénario,le background, mais aussi le talent de Dan Simmons, une des plus belles plumes de la sf et du fantastique... 8)

Si quelqu'un qui l'a lu veut rajouter sa petite critique...

Pour ceux qui veulent le trouver, il est présent dans plein de collection dans "J'ai lu" et "poche sf"

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Dernière édition par Julianos le Dim Jan 30, 2005 7:21 pm, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Jan 30, 2005 2:48 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
étant fan de Keats j'esaierais peut etre de mettre la main dessus.

Quel est en fait le rapport avec le poète ?

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Jan 30, 2005 3:05 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Et bien un cybride reçoit la personalité récupérée de Keats, reconstituée grâce aux récits de ce dernier, et c'est un des personnages principaux du roman. Il y a aussi la capitale d'Hypérion qui s'appelle Keats, et tout cela car l'histoire se base sur la guerre qu'avait commencée à raconter Keats dan sses poèmes (non terminés) entre les titans et les dieux de l'Olympe. Le poète, Martin Silenus, reconstitue un poème similaire gràce au gritche qui est sa muse...Bref, c'est bien compliqué et j'ai bien peur de mal me faire comprendre ; il faut le lire, car si j'explique tout, je risque de faire des spoiler :wink:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Jan 30, 2005 3:52 pm 
Hors ligne
Fred hic
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Déc 01, 2004 11:06 pm
Messages: 34
Localisation: Nantes - Lyon
Je suis en train de lire Hypérion, donc pour l'instant c'est la présentation des personnages.
C'est assez intéressant mais quand même un peu indigeste par moments.
Est-ce que La chute d'Hypérion est mieux?
Et la suite, Endymion et L'éveil d'Endymion?

_________________
freddyk, artiste en herbe et amateur de sf


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Jan 30, 2005 7:21 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Un peu indigeste ? Hérétique :evil: ! Il y a une ou deux histoires qui sont chiantes à entendre, mais celle de Silenus par exemple est géniale :D !!! J'ai adoré ! Encore que, tout bien réfléchi, je les ai toutes appréciées :roll: :wink:
Pour répondre à ton autre question, oui, la chute d'Hypérion est mieux, il y a bien plus de suspense, d'évènements, d'actions, et de rebondissement 8) Elle est aussi beaucoup plus space op ; mais sans la première partie des Cantos, Hypérion, elle perd déjà beaucoup de son attrait ! :wink:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Jan 30, 2005 9:20 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
clic clic clic amazon.com et paf La Poste bouquin

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Jan 30, 2005 9:22 pm 
Hors ligne
Fred hic
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Déc 01, 2004 11:06 pm
Messages: 34
Localisation: Nantes - Lyon
Citation:
Hérétique !

Ho là ! Du calme!

J'ai dit "par moments", par exemple là je suis rendu à l'histoire de Sol Weintraub (au passage, weintraub = raisin en allemand, y-a-t'il une signification à comprendre de la part de l'auteur?) et c'est quand même un peu chiant.
Par contre les histoires de Silenus et de Hoyt sont, c'est vrai, pas mal.

Ceci dit, c'est quand même un très bon roman puisque la lecture du premier tome m'a fait acheter les suivants. :mrgreen:

_________________
freddyk, artiste en herbe et amateur de sf


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Jan 31, 2005 5:49 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Citation:
Citation:
Hérétique !


Ho là ! Du calme!

Je rigolais bien sûr, chacun son avis ! (j'aurais du mettre un :mrgreen: )

Citation:
Weintraub

Je fais de l'allemand, mais je ne l'avais pas noté :oops: Je ne pense pas qu'il y ait une signification quelconque ; le vin de l'Hegemonie étant par ailleurs bien moindre que le bordeau français ! :lol: => citation de la personnalité récupérée John Keats :wink: =>"L'ancienne Terre" a été détruite par le IA (non non, c'est pas du spoiler, on le sait dès le départ pratiquement :wink: ) mais comme le cybride a la personalité, mais aussi les souvenir de vrai Keats, il se souvient du goût du bordeau...(Je sais, c'est vachement fort comme truc, mais c'est aussi les IA qui l'on construit, et c'est pas des daubes :mrgreen: )

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Fév 16, 2005 6:14 pm 
Hors ligne
Nouveau venu

Inscription: Mer Fév 16, 2005 5:51 pm
Messages: 4
Localisation: Eure
Je me souviens avoir commencé Ilium de Dan Simmons, mais je n'ai pu hélas le terminer faute de temps... de même pour l'échiquier du mal. (j'avoue, je plaide coupable). Mais je sens que je vais me lancer dans Hyperion, ça a l'air intéressant. Je verrai pour finir les autres par la même occasion.

_________________
Son nom est Druss, et voici sa Légende


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mar 15, 2005 9:33 pm 
les suites d'hypérion sont un peu plus complexe a lire car à la base il faut avoir des notions en religion mais l'auteur par dans des conceptes un peu plus drôles à mon gout.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Mar 15, 2005 11:14 pm 
Hors ligne
Spéssialist ortografik
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Aoû 12, 2004 7:11 pm
Messages: 1504
Localisation: À l'écoute du conseil
Citation:
les suites d'hypérion sont un peu plus complexes à lire car à la base il faut avoir des notions en religion mais l'auteur part dans des concept()s un peu plus drôles à mon goût.


N'hésite pas à t'inscrire tu pourras bénéficier de la correction discrète de l'Ombre du Grimoire :wink:

_________________
Image
Famille veut dire que personne ne doit être abandonné


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Avr 16, 2005 12:02 pm 
Hors ligne
Monsieur mal embouché
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juil 21, 2004 2:07 pm
Messages: 1076
Localisation: Dans un syndrome psychotique refoulé.
Tout candide que j'étais, je me suis dit :"tiens, apparemment c'est un bon bouquin de SF, ça va être sympatoche sans plus, je vais le lire pour passer le temps"

La claque dans ma gueule que je me suis prise :shock:
Chacune des histoires des persos sont géniales, on retrouve le style des personnages, on les cerne, on ressent l'univers non pas comme un bloc uniforme, sans profondeur, mais comme une multitude de petits cailloux entreconnectés entre eux.
On nous balance dans cet univers sans rien nous expliquer et petit à petit on reconstitue le cheminement de la Terre jusqu'à l'époque de ce pélerinage.
Je suis fan !!!

_________________
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Avr 16, 2005 5:46 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
J'avais prévenu :lol: Je crois que c'est le meilleur cycle de SF que j'ai lu ! :wink:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Avr 20, 2005 8:00 pm 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
et bien ! :shock:


Je l'ai acheté pour l'anniv d'un pote et je me suis dit tiens je vais m'en prendre un...
J'avais trouvé le cycle complet en anglais.
J'ai choisi de mettre dessus la 4ième symphonie de Mahler.


C'eût été un euphémisme de dire que c'est explosif !
Je viens à peine d'achever le premier chapitre (avec le pretre) et là :shock: :shock: :shock: indescriptible ! extatique !

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juin 09, 2005 9:36 am 
Hors ligne
Se croit Roi d'un peuple imaginaire...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Oct 04, 2004 7:12 pm
Messages: 1955
Localisation: Alpes Maritimes, France
double post:

bien que finis depuis longtemps, je viens poster ici:

en cherchant sur le net le module neverwinternights hypérion, je suis tombé sur des "traductions"...

C'est vraiment le "Retz" en français ??? et les "Extros" ??? et le "Gritche" ??! Gritche?? :shock: :shock: et pourquoi pas le grinch :mrgreen:

arrrrg c'est affreux comme traduction !!!! et les poèmes de Keats ????? comment ils sont traduits ??


( j'ajoute que personnellement, étant fan de Keats j'ai été ravi de trouver des allusions bien senties dans les noms ( Brawne Lamia, Leigh Hunt, Joseph Severn, Memnosyne...) et d'autres que j'ai trouvés qu'en relisant ( Moneta, Silenus etc..) :D :D . en fait, je pense que Dan Simmons a très bien compris et prolongé l'oeuvre de Keats :D :D )

_________________
Ή επιστήμη γίγνεται ώς
(la science devient des oreilles !)
Image.
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com