Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le grimoire d'Ulfer

La culture au sens large
Nous sommes le Mar Mai 22, 2018 7:24 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Ray Bradbury, Fahrenheit 451
MessagePosté: Mar Aoû 30, 2005 9:30 am 
Hors ligne
Private Joke
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 25, 2004 12:57 pm
Messages: 1016
Localisation: Dans vos rêves les plus fous mesdemoiselles...
Image

Citation:
451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume.
Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres, dont la détention est interdite pour le bien collectif.
Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement poursuivi par une société qui désavoue son passé.


Voila pour la 4eme de couverture :mrgreen:

Un livre qui nous fait réfléchir sur les livres et leurs utilités, et qui en même temps peut faire peur, car cette société est peut-etre en train de se mettre en place. La télévision classique est remplacée par 4 écrans disposés sur les murs d'une pièce. On y voit la "famille". Les livres sont interdits sous peine de voir sa maison totalement brûlée, et d'être arrété pour crime contre l'Etat...

Un livre d'anticipation, que je classerai aux coté du grand 1984, de George Orwell, et du Meilleur des Mondes, d'Aldous Huxley.

A lire absolument !

_________________
Président du CGO


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Aoû 30, 2005 1:53 pm 
Hors ligne
Le Rusé

Inscription: Mar Oct 05, 2004 2:42 pm
Messages: 378
Localisation: Entre l'Asgard et l'Alfheim
Je l'ai lu au début des vacances.
Très bon livre, qui fait réfléchir.

J'aime tout particulièrement le passage où le supérieur de Montag lui explique pourquoi on brûle les livres.
Le fait que cela vienne du peuple et non des gens au pouvoir est très fort.
L'explication sur l'évolution du phénomène fait réfléchir et peut faire peur, tant les rapprochements avec notre société acuelle sont faciles et nombreux.

Par rapport à 1984, Fahrenheit 451 est résolument plus humain.
Il s'offre même le luxe d'une pointe d'espoir ^^

Une lecture indispensable ^^

_________________
"Si tu ne comprend rien à ce que je dis, c'est qu'il n'y a rien à comprendre" -Proverbe nain-
Le Blog du Nain


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 9:23 am 
Hors ligne
Il parait que c'est le patron...
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juil 20, 2004 9:58 am
Messages: 615
Localisation: Bordeaux
Je partage l'avis de Loki quant à cet excellent livre.
J'en profite pour conseiller la lecture d'un recueil de nouvelles du même auteur, intitulé L'Homme Illustré
Les différentes histoires sont toutes originales et poétiques (d'ailleurs ne désigne-t'on pas Ray Bradbury comme le plus grand "poète de la science-fiction"?) :wink: et font aussi réfléchir le lecteur.

_________________
Webmaster du Grimoire d'Ulfer - site personnel


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 11:57 am 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
+1 avec ce qui a été dit.

C'est un des "classiques" des la SF et à mon avis, de la littérature tout court.

Je l'ai lu il y a deux ou trois ans, et malgrés qu'il ait été écrit voila plus de 50 ans, il demeure térriblement actuel, Bradbury serait vraisemblablement effrayé par ce que notre société est devenue.
Pas comme celle de "Farenheit" ou du "meilleur des mondes", mais pas loin non plus... :x

1984... je ne sais pas, il faudrait que je le relise, mais le souvenir que j'en ai, c'etait surtout la dénonciation du régime communiste (Big Brother en caricature de Staline), et depuis la chute du dit régime, ce genre de roman est moins d'actualité, mais reste quand même une oeuvre essentielle, mais pour le souvenir...

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 12:22 pm 
Hors ligne
Monsieur mal embouché
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juil 21, 2004 2:07 pm
Messages: 1076
Localisation: Dans un syndrome psychotique refoulé.
Citation:
c'etait surtout la dénonciation du régime communiste (Big Brother en caricature de Staline)


pas du tout, Orwell était loin d'être anti-communiste
Et il ne savait pas comment fonctionnait le régime de Staline, l'URSS gardait ses secrets.

1984 dénonce le totalitarisme, la déshumanisation..

_________________
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 12:42 pm 
Hors ligne
Homo sapions sapions

Inscription: Jeu Sep 09, 2004 6:52 pm
Messages: 2015
Localisation: Novascholastica
Citation:
Et il ne savait pas comment fonctionnait le régime de Staline, l'URSS gardait ses secrets.

:shock:
Une chose pour te remettre de ton erreur ; La Ferme des Animaux du même auteur :wink:

_________________
« Mais alors si ce n’est pas ici, où est-ce l’enfer ? »
Et une petite voix ricanante répondit à cette interrogation depuis les tréfonds de sa conscience :
« Là où sont les gutums bien sûr. »

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 12:56 pm 
Hors ligne
Emmaphrodite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Oct 03, 2004 11:05 am
Messages: 2133
Citation:
1984 dénonce le totalitarisme, la déshumanisation..


Qui étaient des composantes du régime Communiste !

C'est moi qui ai fait l'association, mais sur ce coup, Orwell a fait son Monsieur Jourdain de la politique :wink: (de mon point de vue de lecteur des années 2000 !)

_________________
In flood we trust !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 3:36 pm 
Hors ligne
Monsieur mal embouché
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juil 21, 2004 2:07 pm
Messages: 1076
Localisation: Dans un syndrome psychotique refoulé.
J'avais pas le trop temps alors j'ai posté à l'arrache donc je suis pas surpris des réponses

Citation:
Qui étaient des composantes du régime Communiste !

du régime de l'URSS....


Julianos, je ne fais pas d'erreur, Orwell ne pouvait pas connaître le fonctionnement de l'URSS, il pouvait extrapoler à partir de quelques éléments ( mode mentat :mrgreen: ) pour pondre des descriptions très proches de la réalités mais il n'avait pas accès à tout ce que l'on sait aujourd'hui.

_________________
Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 5:14 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Il ne savait pas tout, de là à dire qu'il ignorait le système... L'URSS, c'était la deuxième puissance mondiale, c'était pas la Corée du Nord ! :roll:

Même Coluche faisait des blagues dessus ! Alors... :roll:

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 5:16 pm 
Hors ligne
Private Joke
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 25, 2004 12:57 pm
Messages: 1016
Localisation: Dans vos rêves les plus fous mesdemoiselles...
Mais Coluche c'est les années 70-80, Orwell c'est les année 30-40 :roll:

_________________
Président du CGO


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 5:20 pm 
Hors ligne
Ecolo à vélo

Inscription: Sam Jan 22, 2005 4:05 pm
Messages: 3098
Localisation: Shembray
Justement, dans les années 30-40 c'était pas encore la guerre froide, aucune raison que les frontières du CCCP soit fermée... :roll:

_________________
Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 5:22 pm 
Hors ligne
Private Joke
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 25, 2004 12:57 pm
Messages: 1016
Localisation: Dans vos rêves les plus fous mesdemoiselles...
Moui... m'enfin avec la seconde guerre mondiale... ça ne devait pas être tout transparent non plus, surtout avec les nazis d'à coté qui voulaient bien espionner... :roll:

EDIT : Sans oublier déjà la propagande :roll:

_________________
Président du CGO


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 5:25 pm 
Hors ligne
Le Rusé

Inscription: Mar Oct 05, 2004 2:42 pm
Messages: 378
Localisation: Entre l'Asgard et l'Alfheim
le mécanisme du communisme est parfaitement décrit dans la Ferme des Animaux (cité par Julianos, plus haut)
Et dans 1984, c'est la même chose.

c'est un non-sens de dire qu'Orwell dénonce le régime de l'URSS et non le régime communiste.
le régime de l'URSS c'était le communisme.

Et à l'époque où Orwell a écrit ses romans, on connaissait déjà comment ça fonctionnait là bas.
en fait, ce n'était un secret que pour le peuple russe lui-même ^^

_________________
"Si tu ne comprend rien à ce que je dis, c'est qu'il n'y a rien à comprendre" -Proverbe nain-
Le Blog du Nain


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 5:31 pm 
Hors ligne
Private Joke
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juil 25, 2004 12:57 pm
Messages: 1016
Localisation: Dans vos rêves les plus fous mesdemoiselles...
Loki a écrit:
c'est un non-sens de dire qu'Orwell dénonce le régime de l'URSS et non le régime communiste.
le régime de l'URSS c'était le communisme.


As-tu lu le manifeste du Parti Communiste de Karl Marx pour pouvoir affirmer ça ? Moi je ne l'ai pas lu, donc je ne peux pas affirmer que le régime mis en place en URSS est bien ce qu'on apelle le communisme, j'apelerai ça simplement le stalinisme, qui est, peut-etre basé sur le communisme, mais qui en est surment, très ou légerement, différent. :wink:

Citation:
Et à l'époque où Orwell a écrit ses romans, on connaissait déjà comment ça fonctionnait là bas.
en fait, ce n'était un secret que pour le peuple russe lui-même

Ca c'est fort possible :mrgreen:

Citation:
le mécanisme du STALINISME est parfaitement décrit dans la Ferme des Animaux (cité par Julianos, plus haut)
Et dans 1984, c'est la même chose.


Pour moi 1984 reflete aussi bien le mécanisme du stalinisme que celui du nazisme, ou d'autres dictatures !

_________________
Président du CGO


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 31, 2005 5:36 pm 
Hors ligne
Monsieur mal embouché
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juil 21, 2004 2:07 pm
Messages: 1076
Localisation: Dans un syndrome psychotique refoulé.
C'est vrai qu'ils étaient surement soucieux de bien prévenir tout le monde que leur système était totalitaire et qu'ils commettaient des crimes à tour de bras...Ça va de soi...

Et Loki, tu as pas bien lu la ferme des animaux, parce que ce que le bouquin démontre bien c'est que l'idéologie de départ est complètement remaniée, effacée, l'URSS n'avait pas grand chose de communiste à part le nom ( 1984 aborde aussi ce point mais plus implicitement dans les 3 puissances qui sont toutes identiques en fait, leur différence vient juste de l'idée de base, qui n'est plus valable )...

Citation:
le mécanisme du communisme est parfaitement décrit dans la Ferme des Animaux


non, c'est le mécanisme de la mise en place d'un régime totalitaire ( ici à partir d'un élan communiste mais à la fin il n'en est plus question )qui y est décrit, le communisme n'a rien à voir avec ce mécanisme.

_________________
Image Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com