Le grimoire d'Ulfer
http://forum.ulfer.fr/

Ray Bradbury, Fahrenheit 451
http://forum.ulfer.fr/viewtopic.php?f=54&t=582
Page 2 sur 2

Auteur:  Loki [ Mer Aoû 31, 2005 5:45 pm ]
Sujet du message: 

Oui au temps pour moi. Ce n'est pô le communisme, mais le communisme tel qu'il a été remanié et défiguré par Staline qui est décrit dans la Ferme des Animaux.

Ce que je voulais dire, c'est qu'Orwell savait très bien ce qu'il se passait là bas.

Auteur:  Fearon [ Mer Aoû 31, 2005 5:53 pm ]
Sujet du message: 

Citation:
Ce que je voulais dire, c'est qu'Orwell savait très bien ce qu'il se passait là bas.


Euh non, on peut pas être sûr de ça au contraire je pense.

Disons que Orwell connait bien le communisme ( il a combattu aux côté des communistes en espagne ), il a une bonne connaissance de comment fonctionne un régime totalitaire, il a quelques bribes d'infos sur l'URSS. Je pense qu'il a assez d'élement pour reconstituer la trame sans savoir si c'est vraiment ainsi que ça se passe ( d'ailleurs si tout le monde le savait pourquoi ses livres auraient-ils tant fait parler d'eux ? ).

Auteur:  Loki [ Mer Aoû 31, 2005 5:59 pm ]
Sujet du message: 

Sais tu ce qu'il se s'est passé aux dernières élections russes ?
Le principal adversaire de poutine a disparu de la circulation un mois avant les élections, sans dire pourquoi.
Il est revenu quelques semaines après les élections, il a juste dit qu'il était parti en vacance.
C'est pô gros comme excuses ça ? ^^
Personne n'est dupe, mais persopnne ne dit rien.

En france on en a parlé au journal TV, mais l'info est passé presque inaperçue.
Et on y est pô revenu.
Bref on pourrait dire que personne ne le sait, mais ce serait faux.
On sait ce qu'il c'est passé, mais personne n'en parles, nuance.



A l'époque d'Orwell, c'était pareil.
on savait très bien ce qu'il se passait là bas, mais on en parlait pô.
Et les livres d'Orwell on fait sensation justement parce que lui osait en parler, c'est tout;

Auteur:  Pépère [ Mer Aoû 31, 2005 6:59 pm ]
Sujet du message: 

Dire que le communisme est tel qu'il a été décrit dans le manifeste de Grouch... Karl Marx :mrgreen: et pas autrement est discutable. Tout les systèmes qu'on voit aujourd'hui, on les décrits sur ce qu'ils font.
Si un bouquins est une caricature du capitalisme, on ne parlera pas du Bushisme (même si c'est vrai que le stalinisme diffère du communisme dans la forme, mais dans le fond c'est le même idéal)

De plus, Fearon, je pense qu'on était plus au courant que tu ne l'imagines. C'était énorme, l'URSS...

Citation:
non, c'est le mécanisme de la mise en place d'un régime totalitaire ( ici à partir d'un élan communiste mais à la fin il n'en est plus question )qui y est décrit, le communisme n'a rien à voir avec ce mécanisme.


Le fait est qu'en URSS, c'est partit sur le communisme et ça a finit sur un régime totalitaire qui n'avait plus rien à voir. :mrgreen:
Le bouquin parle bien de ça, non ?

Auteur:  Fearon [ Mer Aoû 31, 2005 7:11 pm ]
Sujet du message: 

Citation:
Le bouquin parle bien de ça, non ?


oui oui

mais je disais que le mécanisme n'avait rien à voir avec le communisme parce que ça fonctionne de la même façon avec d'autres idéologies

Auteur:  Pépère [ Jeu Sep 01, 2005 6:28 am ]
Sujet du message: 

Oui mais non, parce que si on est arrivé à des régimes totalitaires en Allemagne ou en Italie, ça n'a pas été de la manière décrite dans "la ferme", qui prend assez clairement le modèle russe...

Auteur:  Fearon [ Jeu Sep 01, 2005 11:06 am ]
Sujet du message: 

Citation:
Oui mais non, parce que si on est arrivé à des régimes totalitaires en Allemagne ou en Italie, ça n'a pas été de la manière décrite dans "la ferme", qui prend assez clairement le modèle russe...


maudit chipoteur...grmbll...

Les fonctionnements de régimes totalitaires sont sensiblement identiques, et ce fonctionnement ne découle pas du communisme.

Ensuite précisons sur le mécanisme qui n'est pas communiste : tout simplement parce que la mise ne place d'une dictature c'est pas dans l'idéologie communiste.

Donc ça décrit la mise en place d'une dictature à partir du communisme, mais ce mécanisme n'est pas en soi communiste.

(je vais pas tarder à m'embrouiller si ça continue :mrgreen: )

Auteur:  Pépère [ Jeu Sep 01, 2005 12:40 pm ]
Sujet du message: 

Citation:
maudit chipoteur...grmbll...


Niark niark... :mrgreen:

Citation:
Les fonctionnements de régimes totalitaires sont sensiblement identiques, et ce fonctionnement ne découle pas du communisme.

Oui mais ils ne se sont pas mis en place de la même façon. :wink:

Citation:
tout simplement parce que la mise ne place d'une dictature c'est pas dans l'idéologie communiste.

Et la dictature du peuple ? :mrgreen:

Citation:
(je vais pas tarder à m'embrouiller si ça continue )

T'inquiètes c'est déjà le cas. :mrgreen:

Auteur:  Loki [ Jeu Sep 01, 2005 1:55 pm ]
Sujet du message: 

La russie de l'époque était une dictature mise en place à partir de l'idéologie communiste.
la ferme des animaux raconte l'histoire d'une dictature mise en place à partir de l'idéologie communiste.

Orwell ne s'est pô inspiré des dictatures en général.
Il s'est inspiré de la Russie en particulier.
Et avec un soin particulier qui montre qu'il connaissait son sujet.

Par exemple, dans 1984, quand il décrit le service qui s'occupe de réécrire le passé (le Ministère de la Vérité, si mes souvenirs sont bons), il décrit les méthodes russes de falsification de photos et de réécriture de l'histoire.
(à l'époque de Staline, les "correcteurs" ne savaient même plus qui était mort ou viant sur les photos, ils collaient des fausses barbes à tout le monde ^^)

C'est trop précis, trop juste pour que ce ne soit qu'une extrapolation de l'auteur.
Orwell était très bien renseigné sur le sujet.

Auteur:  Pépère [ Jeu Sep 01, 2005 1:59 pm ]
Sujet du message: 

Dans la ferme, le vieux porcs sages qui meurent au début est Lennine... et ensuite, deux cochons aux idées divergentes s'opposent : Staline et Trotski. De plus, "Staline" gagne par la force (avec des molosses)

Auteur:  Loki [ Jeu Sep 01, 2005 3:01 pm ]
Sujet du message: 

Exact ^^
De plus "Trostky" se fait une blessure dans la bataille pour la prise de pouvoir au début, et sera considéré comme un héros, puis il disparait subitement et "Staline" modifie les souvenirs du passé. "trotsky" devient un traitre à la cause.

Auteur:  Freyja [ Sam Mai 06, 2006 12:08 am ]
Sujet du message: 

Quel excellent bouquin que celui-là.
Un de mes préférés ! ! !
L'adaptation cinématographique est réussie, à mon sens. ;)

Page 2 sur 2 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/